Société › Faits divers

Cameroun-Douala : trois agresseurs armés interpellés par la police

La police criminelle a interpellé trois malfrats à Douala
Une vue de Douala

Agés entre 17 et 22 ans, les présumés agresseurs  à main armée opéraient dans plusieurs zones dont Ndokoti, Bonaloka, Marché des fleurs. Deux membres du gang restent recherchés.

Trois jeunes hommes suspectés de mettre en péril la sécurité des personnes et des biens dans certains quartiers de la ville de Douala sont entre les mains des autorités judiciaires. Le chef de gang Abdoulaziz Abdoulaye âgé de 22 ans, deux de ses compagnons Saliou Soulemane et Junior Abena âgés de 17 ans, méditent leur sort au parquet du tribunal de première instance de Douala Bonandjo.

Ils sont accusés d’agression à main armée dans les zones de Bonaloka, Marché des fleurs, Ndokoti, Elf Axe-lourd. Pour commettre leurs différents  forfaits, les trois présumés braqueurs utilisaient à bord d’une moto, une arme factice, un poignard, deux couteaux de cuisine et un marteau.

Leur interpellation fait suite à l’audition des victimes par les éléments de la brigade anti criminalité. Les premiers suspects ont été appréhendé au lieu-dit au Carrefour Elf axe-lourd dans la nuit du 22 au 23 juin 2022. Leur exploitation a conduit à l’arrestation de deux autres membres du gang. L’opération a permis aux forces de l’ordre et de sécurité de récupérer les armes utilisées.

Deux motos employées par les présumés malfrats ont été  saisies et consignées à la police judiciaire. Elles attendent une éventuelle identification des potentielles victimes d’agression. Ainsi a confié le chef service des recherches et des enquêtes criminelles, le commissaire de police Arsène Gérard Essono Edou à nos confrères de 237Online. Selon le média, deux autres membres du gang dont le receleur sont en cavale.


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé