Société › Faits divers

Cameroun – Douala : un marié introuvable à sa soirée de noce

Une mariée triste (c) Droits réservés
Après l’union civile et religieuse samedi, JD. Tiani, l’époux, a disparu de la circulation.

Tiani, 36 ans, technicien supérieur en bâtiment, était absent à la soirée dansante de son propre mariage samedi à Bonabéri (arrondissement de Douala IV). Ceci après avoir épousé, en matinée, H. M. Maboumen, 27 ans, aide comptable : d’abord dans un centre d’état civil à Bonabéri, puis dans une église à Deïdo (Douala I).

Tout se déroule comme prévu, jusqu’à la soirée dansante, dans une salle de fêtes toujours à Bonabéri. Les invités sont en place, attendant les époux. La mariée arrive la première, et reste dans le véhicule qui l’a amenée. Mais point de JD. Son téléphone sonne, mais en vain. L’attente commence. Et se prolonge… jusqu’à minuit

Des invites s’en vont et il est alors décidé que la mariée fasse son entrée. L’impresario l’annonce, puis déclare au micro que l’époux arrive. Seulement, le mari n’arrive toujours pas. Et ne décroche toujours pas son téléphone, qui continue de sonner. A 6h30 le dimanche il faut se rendre à l’évidence: la mariée a passé sa soirée seule, et la nuit de noces aura été une nuit blanche (dans divers sens du terme). Les siens prennent l’affaire comme un affront et décident de la ramener à la maison familiale à Bepanda. Ce à quoi les parents de JD, qui le recherchent aussi, ne s’opposent pas. L’anxiété atteint un niveau insupportable. Mais retombe finalement mardi dernier.

Une dame allant chercher du bois au champ, à Bekoko (sortie de Douala vers le Sud-Ouest ou le Moungo), découvre un jeune homme hagard, couché par terre, pieds nus. Sans ceinture au pantalon. Elle l’aide à revenir à lui. J.D. Tlani émerge de près de trois jours de brouillard. Il donne à la dame le numéro de son frère cadet, qu’elle appelle. J0. retrouve les siens, soulagement général. Puis la question inévitable fuse: où étais-tu ? Le jeune marié expliquera avoir reçu un coup de fil samedi, selon lequel un ami actuellement en Europe lui avait envoyé 500 000 F comme contribution. Argent à récupérer a Grand Hangar (Bonabéri). A sa descente de taxi, il a été abordé par un inconnu. « C’est vous M. Tiani ? ». Après sa réponse affirmative, l’inconnu l’a pris par la main. et.. dès lors J.D. ne se souvient plus de rien.

Dans l’entourage du couple, quelqu’un s’est rappelé que l’ex de la mariée, B. Tchameni, taximan, 40 ans, avait promis qu’il ne laisserait pas ce mariage se passer comme ça. L’intéressé, soupçonné d’enlèvement est actuellement recherché.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé