Société › Faits divers

Cameroun: Double accident ferroviaire meurtrier à Yaoundé

La capitale a vécu en l’espace de 24 heures deux accidents ferroviaires meurtriers

Déraillement meurtrier d’un train passager
Un grave accident ferroviaire est survenu samedi à Yaoundé. Un train transportant près d’un millier de passagers et reliant N’Gaoundéré à Yaoundé. « On roulait lorsque j’ai entendu un bruit sourd, puis j’ai vu mon voisin projeté de l’autre coté » ; affirme un passager encore sous le choc Quelques heures après, le ministre camerounais de la Communication Issa Tchiroma Bakary indiquait : « A l’heure où nous vous parlons, on dénombre déjà cinq morts et 275 blessés, » il a aussi précisé que tous les blessés bénéficieraient « d’une prise en charge gratuite et indiqué que le bilan pourrait évoluer. 10 des blessés présentaient un état de gravité avancé. Des recherches se sont poursuivis jusqu’à tard hier en fin de journée, pour retrouver des corps ou des personnes qui auraient été projetés dans des ravins tout proche de la voie ferrée, au moment de l’accident.

Les deux victimes du déraillement incendiaire, décédés
Vendredi, c’est le déraillement d’un train composé de 30 wagons donc 11 contenants des produits d’hydrocarbures (pétrole lampant, essence super et essence gasoil) qui a provoqué un gros incendie au quartier Obobogo tout proche de Nsam. L’incendie qui a duré plus de quatre heures a été maitrisé grâce à une intervention rapide des forces de l’ordre et des sapeurs pompiers tout de suite après que soit survenu l’accident. Les étincelles produites lors de l’accident auraient enflammé les hydrocarbures, déclenchant ainsi l’incendie. Dans la matinée de samedi, la victime disparue et celle qui avait été grièvement brulée ont été déclarés morte par le ministre de la communication.

Le mea culpa de Camrail
Un communiqué de Camrail est parvenu en soirée, dans les différentes rédactions des médias locaux. Le groupe Bolloré qui gère le chemin de fer au Cameroun, a transmis sa désolation. En ces circonstances particulièrement graves, je tiens à exprimer au nom de notre Groupe toute mon émotion et la profonde tristesse de l’ensemble des collaborateurs de Camrail à l’égard des familles des personnes décédées et des nombreux blessés dans ces deux accidents. a déclaré Dominique Lafont, Le Directeur Afrique de Bolloré. Le communiqué a aussi précisé que dans le train se trouvait le Président de Camrail, l’Hon. Hamadou SALI qui voyageait à bord du train 192.

Une enquête en cours
Officiellement, Les causes des deux déraillements sont à ce jour, inconnues. Camrail affirme que les contrôles de paramètres techniques de la voie qui sont effectués de manière périodique, avaient été opérés très récemment à la mi-août. Une Commission d’enquête a été nommée par le Gouvernement. Elle devrait permettre de comprendre les circonstances réelles de l’accident. Le ministre Tchiroma a joué la carte de l’apaisement. On ne peut pas toujours prévoir les catastrophes a-t-il affirmé. Une position à laquelle n’adhèrent pas tout le monde. De nombreux riverains témoins des deux accidents, affirment que les rails ont toujours montré un état inquiétant. Dans une interview accordée à Cameroon-tribune le 22 juillet dernier Dominique Lafont disait lui-même : L’avenant numéro deux que nous avons signé avec l’Etat montre bien ce qu’il y a à faire. Il faut accélérer les investissements, dans le domaine du transport de fret, du transport du voyageur.

La privatisation de la REGIFERCAM au Cameroun avait fait espérer des progrès. « Les Camerounais auront un chemin de fer performant », déclarait Patrick Claes, l’ancien Directeur général, le 11 novembre 1999. A ce jour presqu’aucune nouveauté significative. Si ces récents déraillements ont été médiatisés en raison des conséquences qu’ils ont impliquées, ils ne doivent pas occulter les nombreuses limites du voyage par train au Cameroun. Partir de Yaoundé pour N’Gaoundéré par train reste une épreuve pour de nombreux voyageurs qui n’ont malheureusement pas d’autres alternatives. Le communiqué ne précise par exemple pas, si les voyageurs bénéficiaient d’une couverture d’assurance accident. De même, il n’est pas clairement indiqué si Camrail prendra à sa charge tous les frais d’hospitalisation des blessés.

Train Camrail
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut