Sport › Football

Cameroun Elite one: Astres FC vainqueur de Université de Ngaoundéré 2-1

Le match s’est disputé dimanche à Douala. Réactions après match!

C’est sur le fil que l’équipe de Astres de Douala a réussi à s’imposer devant la formation de Université de Ngaoundéré deux buts à un, ce dimanche, 08 novembre 2009, dans le cadre de la 3ème journée du championnat national élite one. La rencontre s’est disputée en levée de rideau du derby As Matelot – Union de Douala, qui a tourné à l’avantage de Matelot, vainqueur sur le score étriqué d’un but à 0.

Réactions après le match Astres FC – Université de Ngaoundéré

Grosse déception
C’est forcément la déception, car nous sommes venus à Douala avec l’objectif de rentrer au moins avec un point, cela n’a pas été le cas. Donc, je ne peux être que déçu, puisque c’est un maillon important de mon équipe qui a reçu un carton rouge, un milieu défensif, et il fallait refaire l’équipe. Mais, on a su répondre à 10 contre 11, on a marqué. Vous savez, la jeunesse du groupe fait qu’il y a beaucoup d’enthousiasme, il n’y a pas d’expérience et j’espère qu’avec l’arrivée de 2 ou 3 anciens joueurs, ils pourront bien encadrer ces jeunes enfants pour leur pousser vers la victoire. L’équipe a été refaite à 99%, et tous ces enfants jouaient leur 3ème match en Elite one. Il faut leur donner un peu de temps pour qu’ils s’aguerrissent. On a repris les entraînements il y’a un mois et demie, mais comme je le disais, tout est à refaire dans cette équipe, par ce que tous les joueurs sont partis et dans ce groupe, il n’y a qu’un seul ancien qui a joué. Donc, j’étais obligé de chercher et de fouiller pour trouver la bonne graine face à Astres de Douala, qui est un vieux de la vieille. Ils jouent bien au ballon, ils le conservent bien aussi, ils nous ont mis vraiment en difficultés. On était venu pour contrer ça, par ce qu’on savait de quoi Astres était capable, mais ça n’a pas été le cas malheureusement.

Pagou David, entraîneur de Université de Ngaoundéré
Journalducameroun.com)/n

L’essentiel était de gagner
Nous avons fait l’essentiel pour gérer les difficultés, et pouvoir dans la mesure du possible, gagner le match. Ce qui a fait la force de mes joueurs ce dimanche, ça été seulement la concentration, par ce qu’ils n’ont pas souvent cru en eux-mêmes, mais petit à petit, ils commencent à comprendre qu’ils ont de la matière et qu’il faut simplement l’utiliser. Vous savez que du côté de l’adversaire, Université, on a joué beaucoup plus physique que technique et tactique. A ce moment, quand vous jouez contre des gens qui ne vous crée pas de problème sur le plan tactique, l’énergie aidant, nous avons fait le maximum quand on le pouvait et l’essentiel, c’était de gagner.

Emmanuel Ndoumbé Bosso, entraîneur de Astres FC de Douala
Journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut