Sport › Football

Cameroun Elite One: Trois nouveaux pensionnaires frappent à la porte

Roumde Adja, Renaissance de Ngoumou, Yong Sport Academy évolueront la saison prochaine en première division

Le verdict est tombé le dimanche 17 mai 2009, au terme de la saison de la Cameroun Elite Two. Roumde Adja, Renaissance et Yong Sport Academy ont obtenu haut la main leurs tickets pour l’élite. C’est au terme d’une compétition très disputée, où le suspens est resté entier jusqu’à la dernière journée. Dans la zone une, Roumde Adja termine la compétition avec un total 26 points en 13 journées. Le club de la capitale régionale du Nord distance respectivement Scorpion et Sahel de Maroua qui terminent chacun le championnat avec 22 points.

Dans la zone deux, Renaissance de Ngoumou rejoint l’élite après quelques années passées au purgatoire de la deuxième division. C’est d’ailleurs à l’usure que les protégés du président Jean Baptiste Nguni Effa ont damé le pion à Achille FC de Sa’a. Achille FC de Sa’a a jusqu’au bout contesté à Renaissance FC de Ngoumou son leadership. Mais le club de Ngoumou gagne finalement le titre à la faveur du goal différence particulier. Comme la saison dernière, Achille FC manque de peu l’accession en première division. Les protégés du Président Achille Mbanga devront encore attendre une saison au moins pour enfin rentrer dans la cour des grands.
Dans la zone trois, le match entre Yong Sport Academy et Caïman de Douala, que les observateurs averti du football au Cameroun ont présenté comme le match de tous les dangers n’a pas connu d’incident majeur. La rencontre de dimanche dernier s’est finalement déroulée dans une assez bonne ambiance. Caïman Club qui se voulait le leader naturel de cette zone n’a pas pu tenir le challenge que lui a opposé la jeune formation de Bamenda. Vainqueur (1-0) Yong Sports Academy s’est définitivement octroyé la première place de cette zone et voit enfin son rêve de grandeur se réaliser.


sserra76.free.fr)/n

Au chapitre des déceptions, on notera celle de Sahel FC de Maroua et d’Espérance FC de Guider dans la zone I. Les deux équipes fraichement issues du championnat d’élite n’ont pas pu tenir la dragée haute aux formations inconnues comme Roumde Adja et Scorpion de Be. Ces deux équipes n’ont sauvé leur saison que lors des deux dernières journées.

Dans la zone II, si les principaux favoris à savoir Renaissance FC de Ngoumou, Achille et Tonnerre, ont été au rendez-vous, il reste que les formations comme Foudre Sportive d’Akonolinga, FC International Lion Ngoma et Centre Professionnel Sportif de Bertoua n’ont pas joué les rôles qu’on attendait d’eux. Avec la relégation de ces trois clubs en division inférieure, les régions de l’Est et du Sud ne seront plus représenté au sein de l’élite.
En zone trois, la grosse déception vient de Olympic de Muyuka. La jeune formation du Sud-Ouest qui nourrissait beaucoup d’ambition s’est heurtée à la dure réalité de l’élite two. Elle rejoint l’enfer de la deuxième division avec un bilan bien maigre. Une victoire et un nul en 14 matches disputés avec en prime la plus lourde défaite de la saison (0-9) concédée face à America for Africa lors de la 14ème et dernière journée.
Passée l’euphorie de la qualification, les nouveaux pensionnaires de l’élite doivent se mettre au travail, surtout que la première division est une autre paire de manche.

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut