Sport › Football

Cameroun Elite One: Union de Douala atomise Fovu de Baham

Les « Nasaras Kamakaïs » se sont imposés à domicile dimanche 3 buts à 0

Ce match comptait pour la 22é journée du championnat national de football élite one. Coaching gagnant une fois de plus du nouvel entraîneur Emmanuel Ndoumbe Bosso.

Auréolée de sa victoire devant Tourbillon du Tchad (2-1) à Njamena en coupe de la confédération il y a plus d’une semaine, Union de Douala était très attendue en championnat. Au cours de la 22é journée de l’élite one dont la majorité des matches se sont disputés le dimanche, 22 mars, Union n’a pas déçu ses supporters venus assez nombreux par cet après-midi très ensoleillé au stade de la Réunification de Bépanda. Le club de Douala a infligé une sévère déculottée à Fovu de Baham grâce au score sans appel de 3 buts à 0. Et pourtant, rien ne présageait un tel déluge sur le club de l’ouest. Début de match un peu chaotique de part et d’autre, Pehn Marx Lambert le feu follet de l’union de Douala manque de réalisme devant le portier Bassilekin Narcisse de Fovu qui effectue une sortie bien loin de ses cages, sortie complément ratée qui aurait pu profiter aux poulains du coach Emmanuel Ndoumbe Bosso.

Il faudra attendre la 27é mn de cette première mi-temps, pour que commence le festival des « Nasaras Kamakaïs ». Le joueur Agbor Kevin est à la réception d’une passe partie du côté droit. Son tir ne laisse aucune chance au gardien de Fovu de Baham. Ouverture de score synonyme aussi de soulagement comme on peut le constater sur le visage du président Faustin Domkeu qui lève les mains en signe de victoire depuis la tribune où il est assit. Désormais, le club fanion de la cité économique mène au score par 1-0, mais n’entend pas en resté là. Son adversaire ne cache pas également ses intentions de revenir à la marque en multipliant les actions offensives qui malheureusement ne concrétisent pas. 1-0 en faveur de l’Union, on en reste là pour le compte de cette première période.

Fovu de Baham
Journalducameroun.com)/n

De retour sur le gazon synthétique de la cuvette de Bépanda, la 2é manche démarre très violemment. Télescopage entre deux joueurs, Nana de l’union de Douala qui a reçu un coup sur la tête, sort sur une civière, mais plus de peur que de mal puisqu’il retrouve l’aire de jeu après quelques secondes. A la 51é mn, Union manque l’occasion d’aggraver le score, scénario idem pour Fovu quelques secondes plus tard. A la 54ém, Fovu qui présente un visage plus conquérant et plus agressif, procède à son premier changement. Ossam Rostand cède sa place à Yope éric. La minute suivante, l’avant centre Nko’o Albert pas très brillant depuis le coup d’envoi de cette rencontre, est remplacé par Eva Richard au grand soulagement des supporters de Fovu dans les gradins. L’entraîneur Alexandre Belinga entend sans doute trouver la combinaison idéale pour venir à bout de son adversaire, mais il faut croire que la malchance poursuit la formation de l’ouest. Menée au score, elle va devoir évoluer en infériorité numérique puisqu’à la 58é mn, l’arbitre central Evehe Divine brandi un deuxième carton jaune au dossard N°2 Kout Martial après une faute sur Pehn Marx Lambert. Deuxième carton jaune synonyme de carton rouge, et donc d’expulsion du stade malgré de vives protestations de celui-ci et de ses co-équipiers. Désormais, Fovu évolue à 10 contre 11, et Union ne tarde pas à en tirer avantage de la situation. A la 65é mn, le club bénéficie d’un penalty, superbement transformé par Pehn Marx Lambert justement qui du même coup, rassure le public sur ses talents de buteurs, après plusieurs occasions manquées en cours de match. Quoi qu’il en soit, ce second but porte un coup dur au moral des joueurs de Fovu qui ne sont pas encore au bout de leur malheur. A la 75é mn de jeu, Gaston Lambou des « Nasaras Kamakaïs » est à la réception d’un centre depuis le flanc droit, et sans hésiter, sa tête plongeante envoie le ballon directement au fond des filets du portier de Fovu, pour le 3-0. Le public se lève comme un seul homme pour ovationner cette nouvelle réalisation du club de Douala, et n’attend plus que le coup de sifflet final pour savourer cette autre victoire depuis que l’entraîneur Emmanuel Ndoumbe Bosso, a pris les rênes de l’équipe après le départ forcé de Gérard Mbimi d’ailleurs présent dans les gradins pour suivre l’évolution de son ex club.

Les dernières minutes sont marquées par plusieurs actions offensives des « Nasaras », mais qui se heurtent soient à la défense de Fovu, soient sont interrompues par l’arbitre pour hors jeu, ou encore passent bien au-delà de la barre transversale du gardien de Fovu. Le match s’achève sur ce score fleuve de Union de Douala devant Fovu club de Baham dont le prolifique joueur Nsemen Arnaud, l’actuel meilleur buteur de l’élite one, est resté muet. Pour plusieurs observateurs et acteurs du football, Union a livré sans doute là, son plus beau match depuis le coup d’envoi de la phase retour de ce championnat.

Match fovu Vs Union
Journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut