Société › Faits divers

Cameroun : elle décapite sa future belle-mère à la machette à l’Ouest

Cameroun : une jeune femme décapite sa belle-mère à l’Ouest
Les enquêtes sont en cours

Une jeune femme de 26 ans et enceinte achève les jours de la mère de son fiancé à du retour des consultations chez son maître spirituel.

 

Elle aurait précipité la mort d’une sexagénaire qui encourageait pourtant l’union entre son fils et la jeune dame. La scène d’horreur a été tournée dans la localité de Fongo-Ndeng par Dschang dans la région de l’Ouest Cameroun. Selon notre confrère Koaci, la jeune fiancée âgée de 26 ans et enceinte avoue avoir décapité la mère de son fiancé après un tour effectué chez son « marabout ». Dans son laboratoire spirituel, ce dernier aurait informé la présumée meurtrière que sa belle-mère est une sorcière et combat contre elle la nuit, a-t-elle expliqué.

A l’écoute de ces révélations, elle a mis sa stratégie en place. Le 2 septembre dernier, sa belle-mère revenant des travaux champêtres, a poursuivi ses activités ménagères. Concentrée, elle avait toute son attention dans le travail. Profitant de cela, la jeune femme a donné des coups de machette motels à la sexagénaire. Après son forfait, rapporte Koaci, elle s’est rendue dans un village voisin avant de revenir le lendemain.

Pressée par les coups de fil des enfants de la victime, la jeune dame s’est rapprochée de la brigade de gendarmerie. Après avoir fait son mea-culpa, elle a été placée en détention. La victime a été inhumée le 4 septembre 2022 à Dschang.

Cette histoire survient quelque temps après l’assassinat d’une femme par sa belle-sœur dans un hôtel au quartier Biyem-Assi à Yaoundé.  En effet, selon le témoignage de la meurtrière Désiré Beyanga, elle a ôté la vie de sa belle-sœur, Marie France Mbeya dans la nuit du lundi 22 août 2022. Elle a découpé le corps et rangé dans une valise.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé