Eco et Business › Tech

Cameroun : les EMF veulent le soutien du gouvernement pour digitaliser leurs services

Digitalisation services

Lors de la réunion tenue entre le ministère des Finances et les acteurs du secteur de la microfinance par rapport à l’impact du Covid-19, ces derniers ont plaidé pour la mise en place d’un fonds de digitalisation des produits et services financiers des EMF

 

Les établissements de microfinance (EMF) au Cameroun ont suggéré au ministère des Finances « la mise sur pied d’un fonds de digitalisation des produits et services des EMF » et la « mise en place d’une plateforme au profit des EMF pour la commercialisation des produits et services financiers digitaux ».

Il s’agit là de deux mesures parmi les nombreuses suggérées au Minfi pour faciliter les activités du secteur en contexte de pandémie du Covid-19 qui limite les contacts humains.

« La crise du Covid-19 fait ressortir la grande importance de la digitalisation des produits et services financiers dans les EMF. Or, celles-ci ont encore un grand retard dans le domaine, et les coûts d’implémentation sont très élevés pour être facilement supportés par certains EMF », souligne le communiqué publié à l’issue d’une rencontre organisée par le Minfi avec les acteurs du secteur.

Ladite réunion, « convoquée par le ministre des Finances », a eu lieu le 15 avril dernier. Y ont pris part : le chef de la division de la Microfinance au Minfi – qui présidait la réunion -, des responsables du Minfi et des représentants d’EMF (Mufid Union, CamCCUL, Crédit du Sahel).

Outre l’appui à la digitalisation des services, de nombreuses mesures d’ordre prudentiel et opérationnel ont également été émises.

Voir l’ensemble des mesures suggérées ici : Propositions issues de la séance de travail organisée par le Minfi au sujet des mesures à prendre pour atténuer les risques de la pandémie du Covid-19 sur le secteur de la microfinance au Cameroun.


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé