Culture › Mode

Cameroun: Emile Youmbi présente sa nouvelle collection de tableaux au centre culturel français

Le vernissage de « le manioc » a eu lieu le 06 Octobre dernier en présence d’une multitude de personne.

« Le manioc ». Il s’agit de la nouvelle collection de toiles de Emile Youmbi, peintre camerounais médaillé de bronze des IVes Jeux de la Francophonie en 2001, qu’il a présenté dans le hall du centre culturel français le 06 Octobre 2009. Ce vernissage a été une occasion pour les visiteurs venus nombreux,de redécouvrir le génie créatif de ce peintre habitué des lieux. Emile Youmbi qui exposait pour la quatrième fois au sein de cet établissement dans son propos introductif a tenu a précisé que ses tableaux sont les résultantes de scènes banales de vie courante qu’il transpose en les peignant à sa manière et auxquelles à la fin il redonne le nom des scènes de départ. De basses cours, concertation I, II, ville éclairée aux autres tableaux, le peintre emploi le jeu des couleurs pour exprimer sa vision de la vie.

Le manioc est la chose la mieux partagée
Si Emile Youmbi a intitulé cette nouvelle collection «le manioc», il explique cependant avec beaucoup de difficultés ce choix par le fait que le manioc soit «la chose la mieux partagée au Cameroun». D’après l’artiste, ce tubercule est cultivé et se consomme à toutes les sauces et de différentes façons ». Un de ses tableaux porte le même nom. Il ne s’agit cependant pas, du point de vue de l’artiste, du tableau phare de la collection . «j’ai juste pris un de mes tableaux et j’ en ai fait le titre de mon exposition».

Souhaitant que les visiteurs voient ses uvres selon leurs inspirations et non à travers ses explications, Emile Youmbi s’est passé des commodités de visite guidée. Ce qui a laissé quelques uns dans le doute. Bien que je n’ai pas une très bonne conception de ce qu’est l’art plastique, j’ai apprécié les tableaux. Il y a beaucoup de couleurs, ils sont beaux, mais encore faudrait-il comprendre ce qu’ils veulent dire . Moi je ne le saisis pas vraiment avoue Ahmed un observateur. Pour Patrice Belle, un autre visiteur, les uvres de Emile Youmbi sont très originales. Ce peintre a beaucoup de génie et sait ce qu’il fait. Nous ne pouvons que l’encourager à persévérer affirme -t-il. Mise en vente à des prix variants entre 100.000 et 700.000 Fcfa, la collection « le manioc » va rester exposée au Centre culturel français jusqu’au 31 octobre 2009.


Journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut