› Politique

Cameroun : en direct d’un plateau tv, un téléspectateur accuse le patron de la police d’être « jaloux » d’Amougou Belinga

Martin Mbarga Nguele, délégué général à la Sûreté nationale du Cameroun. ©Droits réservés.

L’incident se passe ce dimanche 5 juillet sur le plateau de « Club d’élites » sur la chaîne Vision 4 du fantasque magnat des médias Jean Pierre Amougou Belinga.

Moment d’embarras ce dimanche sur la chaîne de télé Vision 4. Le débat est en cours entre panélistes et le modérateur fait intervenir des téléspectateurs par téléphone. Celui portant sur la sortie de patron de la chaîne, qui s’en est pris à ses « frères » de la Région du Centre le 1er juillet dernier, étant déjà clos.

L’un des intervenants par téléphone souhaite conforter la ligne de défense de Jean Pierre Amougou Belinga. Au bout du fil, l’invité s’en prend au Délégué Général à la Sûreté nationale (Dgsn), le tout puissant patron de la police du Cameroun, Martin Mbarga Nguele.

« Il y a certaines informations que je souhaite partager avec vous, notamment sur le Délégué général à la sûreté nationale Martin Mbarga Nguele », commence-t-il.

« Il fait certainement partie des pourfendeurs de Jean Pierre Amougou Belinga. Il serait mêlé à une affaire qu’il aurait traité du côté de la Guinée équatoriale », poursuit-t-il.

« Et Martin Mbarga Nguele semble ne pas être content de la part qu’il a eue. Et du coup, il a décidé de faire la peau à Jean Pierre Amougou Belinga. C’est pourquoi beaucoup de cabales sont montées de son côté pour faire tomber le Pape des médias », croit savoir l’intervenant.

« Le Dgsn est jaloux de Amougou Belinga et monte des gens et des actes contre lui, depuis une affaire négociée en Guinée équatoriale où le Boss de la police aurait essayé de doubler  les gens, dont Amougou Belinga », lâche l’intervenant à la surprise des panélistes sur le plateau.

Il poursuit en accusant : « ce même Dgsn fait gagner tous les marchés de la Police à son épouse », avant de d’ajouter : « On parle également de la forte pression de Martin Mbarga Nguele pour pouvoir diriger le Cameroun très bientôt. Il met une certaine pression au gouvernement. Il pense qu’il pourra être le prochain chef de l’Etat. Il fait partie de ses personnes qui militent pour la chute de Jean Pierre Amougou Belinga ».

En rappel, le 1er juillet dernier Jean Pierre Amougou Belinga a embrasé l’opinion avec une sortie des plus controversées.  « L’Homme beti est foncièrement paresseux, malhonnête, sournois, cynique, méchant » avait alors lâché le « Pape des médias ».

Il accusait ses « frères » Beti en ces termes : « « il s’agit de lancer un avertissement à tous ceux qui sont en train de me jeter des peaux de banane. J’ai tous les moyens. J’ai quatre télévisions, deux radios ».

Depuis, c’est la polémique au sein de l’opinion.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé