Eco et Business › Energie

Cameroun : Eneo suspend sa méthode d’estimation des consommations des clients

Des clients devant une agence Eneo (photo d'archives)

Eneo, le concessionnaire du service de distribution de l’électricité annonce à sa clientèle qu’il met fin à sa formule de facturation mensuelle des consommations par estimation.

L’entreprise chargée de produire et distribuer l’électricité au Cameroun va recommencer à relever les index des compteurs chaque mois. Du fait des plaintes des clients et de l’Etat, elle suspend la méthode qui consistait à les relever à une fréquence d’une fois tous les deux ou trois mois, en estimant les consommations sur la base des trois dernières factures. 30% des usagers avaient été pris comme échantillon dans les villes de Yaoundé et Douala.

« L’entreprise rebascule sur la relève systématique dans les agences où l’estimation était expérimentée », explique-t-elle  dans un message adressée à ses clients le 12 juillet 2020.

La formule avait en effet rencontré de nombreuses plaintes des clients facturés au-delà de leurs consommations habituelles.  En plus, l’Agence de régulation du secteur de l’électricité (Arsel) a dénoncé le procédé institué par Eneo. Dans une lettre du 11 juin 2020, elle  somme Eneo de suspendre « l’opération d’estimation des index des compteurs électriques ». L’Arsel affirmait que cette méthode violait les dispositions règlementaires en matière de tarification des consommations d’électricité au Cameroun.

Après l’Arsel, c’est le ministre de l’Eau et de l’Énergie qui a adressé une correspondance au directeur général d’Eneo. Gaston Eloundou Essomba redoute des « troubles à l’ordre public » suite au courroux des consommateurs.

Mais Eneo se montre prête à expérimenter une autre méthode. Dans son message d’hier aux clients, l’entreprise annonce qu’elle va bientôt tester « la relève confiance ». Il consiste à permettre à chaque client de relever l’index de sa consommation et de le communiquer à Eneo.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé