Société › Société

Cameroun : « enlèvement » d’un journaliste de Canal 2

Eric Golf Kouatchou,  correspondant de la chaine en France, en séjour au Cameroun, serait introuvable selon plusieurs proches. Le Syndicat national des journalistes du Cameroun (SNJC) soupçonne une manœuvre du pouvoir de Yaoundé.

Selon un  communiqué du Bureau exécutif du SNJC ce 4 avril, Eric Golf Kooatchou journaliste, correspondant de Canal2 International à Paris, a été enlevé le jeudi 02 avril 2020 à Douala par des éléments de la sécurité non identifiés,  et conduit vers une destination inconnue.

Tout en condamnant « cet acte de séquestration arbitraire digne d’une époque ancienne»,  le Syndicat national des journalistes du Cameroun, exige sa libération immédiate et sans aucune condition sous 48 heures. « Faute par les autorités camerounaises de donner satisfaction à cette demande, le Bureau exécutif national du SNJC fera une annonce irrévocable lundi 06 avril 2020 à 8 heures précises », prévient son président Dénis Nkwebo.

Le Bureau exécutif du SNJC demande à se sections régionales, de mobiliser les membres en urgence et les tenir prêts pour le mot d’ordre.

A noter que dans les milieux de la presse, des rumeurs circulent sur les motifs de cet « enlèvement ». Parmi elles, celle qui prétend  que le pouvoir  reproche au journaliste de Canal 2, d’être celui qui a facilité l’entrée  de l’activiste Calibri Calibro, au Salon international de l’agriculture de Paris. L’activiste, on se souvient, avait interpellé et questionné le président français Emmanuel Macron, sur la position de son pays  sur la question des Droits de l’homme au Cameroun.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé