Société › Education

Cameroun : les enseignants indignés remontés contre le Premier ministère

©Droits réservés

Un post incendiaire du porte-parole du mouvement sur Facebook dénonce le snobisme de l’institution

Jack Bessala, le porte-parole des enseignants indignés, a fait un post sur la page Facebook du collectif lundi. Dans son texte, il a fustigé l’attitude des Services du Premier ministre qui ne se fait pas représenter lors des réunions de la commission mise sur pied pour apporter des solutions durables au problème des enseignants. Ceux-ci avaient entamé une grève le 27 mars dernier pour dénoncer leurs conditions de travail. Ils se plaignaient d’avoir été déployés sans salaire ni rappel et du fait que le traitement de leurs dossiers piétinent. Leur sit-in devant le ministère des Finances avait donné lieu à des négociations avec plusieurs institutions dont le ministère des Finances, celui de la Fonction publique et celui des Enseignements secondaires.

Depuis, la situation se décante progressivement. Mais, les enseignants indignés estiment que les services du Premier ministère font preuve de snobisme. « Nous aurions pu vous faire un rapport en bonne et due forme de la 3e membres du gouvernement et collectif, comme d’habitude. Mais nous ne le ferons pas cette fois, car nous ne considérons pas qu’il y a eu réunion aujourd’hui. Et pour cause: les Services du Premier Ministre n’ont pas répondu présent à l’appel. Or, force est de rappeler que pour que les objectifs fixés dans le Communiqué final du 29 mars 2017 soient atteints, il est nécessaire que tout l’appareil concerné par la gestion des carrières des Enseignants se mette en marche », dit Jack Bessala.

« À ce jour, tout le monde s’est bougé, sauf les Services du Premier ministre (Spm), notamment la Direction des affaires administratives et des requêtes (Daar). Que font près de 4000 de nos actes d’intégration dans les tiroirs de la Daar de la Primature, et ce depuis au moins 1 an 6 mois? Cette fameuse Daar n’a pas daigné se faire représenter (ne serait-ce que par un chien!) aux réunions tenues jusqu’ici. Pourtant, ils ont reçu des correspondances! Pire, cette même Daar n’a transmis AUCUNE donné jusqu’à ce jour.  Comment près de 4000 professeurs seront-ils payés sans leur décret d’intégration ? », s’interroge le porte-parole des enseignants indignés.

Le gouvernement a promis de commencer à apporter des solutions aux problèmes des enseignants dès ce mois d’avril.

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé