› Eco et Business

Cameroun: entrée en bourse des organismes de placement collectif

Cette situation est rendue possible par le décret du président de la République du Cameroun régissant les organismes de placement collectif en valeur mobilière au Cameroun, signé le 12 juillet

L’arrivée des organismes de placement collectif en valeurs mobilières officialisée est désormais officielle. Le chef de l’Etat camerounais, Paul Biya, a promulgué le 12 juillet 2016, la loi régissant les Organismes de placement collectif en valeurs mobilières (Opcvm).

Un acte présidentiel qui ouvre officiellement la voie à l’arrivée de ces intermédiaires de bourse à la Douala Stock Exchange (DSX), le marché financier local.

Adoptée par le parlement camerounais au cours de sa session ordinaire du mois de juin 2016, cette loi reconnaît comme Opcvm les sociétés d’investissements à capital variable (Sicav), dont «le capital minimum sera déterminé par un arrêté du ministre en charge des Finances» ; et les Fonds communs de placement (Fcp), dont le règlement de gestion doit préalablement être validé par la Commission des marchés financiers (Cmf), le gendarme du marché financier camerounais. Cette réglementation est par ailleurs destinée à booster les activités sur la place boursière de Douala, où seulement trois entreprises sont actuellement cotées.


Droits réservés)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé