› Société

Cameroun : environ 25 nouveaux morts dans la guérilla entre Arabes choas et Mousgoums

Violence entre Mousgoums et Arabe choas à Kousseri

La ville de Kousseri a connu hier une escalade de violences intercommunautaires. Des maisons brûlées et de nombreuses personnes tuées dans les combats.

Rien ne va à l’Extrême-Nord. Le 8 décembre, la ville de Kousseri a connu une escalade de violences intercommunautaires entre Arabes choas et Mousgoums. Les problèmes agro-pastoraux mal réglés toujours au centre de la terreur.

Hier, des milliers d’Arabes choas et de Mousgoums de la localité et certains venus du Tchad voisin,  se sont affrontés avec des armes blanches, faisant des morts et incendiant des maisons voire des quartiers.

Après plusieurs heures d’affrontements, environ 25 personnes ont été tuées, et de nombreux blessés graves enregistrés.

Dimanche dernier le même combat  a fait au moins 7 morts parmi lesquels des enfants.

Hier,  plus de 30.000 camerounais sont allés se réfugier dans l’Est du Tchad selon les autorités tchadiennes


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé