Personnalités › Jeunes talents

Cameroun : un Ă©tudiant de 23 ans invente un drone solaire Ă  Maroua

Cette invention est en finale de la 2e Ă©dition du concours national d’excellence «graines d’ingĂ©nierie» organisĂ© par l’association IngĂ©nieurs sans frontières.

L’association IngĂ©nieurs sans frontières (Isf) a dĂ©voilĂ©, le 4 septembre dernier, son classement final des trois projets retenus pour la finale du concours national « graines d’ingĂ©nierie ». Pour cette 2ème Ă©dition, les ingĂ©nieurs en lice ont prĂ©sentĂ© des projets aussi innovants les uns que les autres, parmi lesquels un qui a particulièrement retenu l’attention du jury, un drone.

L’invention de Borel Taguia Kana, Ă©tudiant au dĂ©partement des Ă©nergies renouvelables de l’Ecole nationale supĂ©rieure polytechnique de Maroua, est en effet un quadri rotor, c’est-Ă -dire un drone qui dispose de quatre moteurs montĂ©s sur deux hĂ©lices. Selon les affirmations de son concepteur, la rĂ©alisation de ce drone solaire a nĂ©cessitĂ© cinq mois de travail, et 256. 400 francs CFA de financement. Pour Borel Taguia Kana, ce projet a pour but d’offrir une meilleure surveillance des frontières camerounaises, en particulier celles de la rĂ©gion de l’ExtrĂŞme-nord du Cameroun, du cĂ´tĂ© du NigĂ©ria».

Le drone solaire dĂ©veloppĂ© par Borel Taguia Kana a une masse de 700 g et une coque faite Ă  base d’aluminium et de plastique. Il a jusqu’Ă  2h d’autonomie et peut atteindre une altitude de 150 mètres. Sa vitesse moyenne de 10 mètres par seconde. Il embarque une camĂ©ra en haute dĂ©finition, permettant ainsi de faire des prises de vue Ă  de hautes altitudes. Ce drone Ă©tant solaire, Borel Taguia Kana  rassure qu’il peut se recharger Ă  l’aide des rayons de soleil, mĂŞme pendant le vol ; ce qui lui permet d’avoir un temps de vol supĂ©rieur Ă  ceux des vols d’autres drones qui oscillent entre 10 et 30 minutes.

Au-delĂ  du concours « graines d’ingĂ©nierie », Borel Taguia Kana a Ă©galement prĂ©sentĂ© son drone dans le cadre des travaux de recherche de son mĂ©moire le 2 septembre 2017. Ce dernier a rĂ©ussi avec brio, et a obtenu la note de 18/20, au terme de sa soutenance. Le jury lui a aussi attribuĂ© la mention excellente, Ă  l’unanimitĂ©.


Isf Cameroun a annoncé que les porteurs des trois projets retenus recevront chacun une bourse de recherche de 250.000 francs CFA et le grand prix en lui-même sera annoncé et délivré après la soutenance des candidats au plus tard le 20 décembre 2017.

 

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut