› Santé

Cameroun : un exercice de simulation d’une Ă©pidĂ©mie de cholĂ©ra crĂ©e la panique sur la toile

 L’information a été détournée et a semé la panique sur les réseaux sociaux.

Le ministère de la SantĂ© publique a organisĂ© du 7 au 14 septembre 2017, un exercice de simulation grandeur nature d’une Ă©pidĂ©mie de cholĂ©ra dans la rĂ©gion du Littoral. Cet exercice rentre dans le cadre du renforcement des capacitĂ©s des personnels de santĂ©, et autres intervenants de la chaĂ®ne de la prĂ©servation sanitaire, face aux diffĂ©rentes menaces Ă  la santĂ© publique au Cameroun.

Un document de cet exercice a cependant fuité sur les réseaux sociaux ce 14 septembre, ce qui y a provoqué la panique, après que plusieurs internautes ont affirmé qu’il s’agissait de l’annonce officielle d’une épidémie de choléra dans la ville de Douala.

Le document en question est un communiqué de presse dans lequel, le « ministre de la Santé publique informe le grand public qu’une épidémie de choléra s’est déclarée le 7 septembre 2017 dans les districts de santé de New-Bell et de Deïdo, région du Littoral ». Ledit document, qui ne porte aucune signature, ajoute que « le ministre de la Santé publique sollicite à cet effet, tous les médias pour une large information du public sur les mesures de prévention ».

La fausse information a alors Ă©tĂ© reprise par des dizaines d’internautes. Difficile de savoir comment le document s’est retrouvĂ© sur la toile, mais la nouvelle a très vite alertĂ© les autoritĂ©s en charge de la santĂ©.


Un responsable du Centre national des opérations des urgences de santé publique (Cnous) joint par la rédaction de JournalduCameroun.com regrette cette dérive et tient à rassurer toutes les populations de Douala « qu’aucune épidémie de choléra n’a été déclarée dans la ville de Douala et qu’il n’y a aucune inquiétude signalée ». Il a cependant affirmé que les populations doivent demeurer vigilantes, en respectant les précautions minimales d’hygiène afin de prévenir cette maladie.

Selon le Minsanté, cette simulation a permis au personnel de santé de se roder, entre autres, aux actions d’activation du Centre national des opérations des urgences de santé publique au niveau intermédiaire ; à l’élaboration des plans de gestion de l’incident ; à la mise en œuvre du plan de communication et de sensibilisation ; à la mise à disposition des médicaments et consommables médicaux avec l’appui des partenaires au développement ou encore à la prise en charge gratuite des cas dans les formations sanitaires.

Le Ministre, AndrĂ© Mama Fouda dĂ©clarera la fin de l’exercice ce jeudi 14 septembre 2017, et la restitution de cette simulation grandeur nature de la gestion d’une Ă©pidĂ©mie de CholĂ©ra dans la ville de Douala aura lieu le vendredi 15 septembre 2017 Ă  l’hĂ´tel Hilton de YaoundĂ©.

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut