Eco et Business › Agro-industrie

Cameroun : le FAO offre 150 millions de francs CFA pour la lutte contre les chenilles légionnaires

Cet argent servira à implémenter le projet d’appui au contrôle de la chenille légionnaire d’automne, présente dans 7 des 10 régions du pays.

L’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a mis à la disposition du gouvernement camerounais, une enveloppe totale d’un montant de 150 millions de francs CFA pour lutter contre la chenille légionnaire d’automne. Il s’agit d’un parasite, qui constitue une véritable menace pour les céréales, signalé à travers le monde depuis quelques années.

En 2016, l’Afrique a également été atteinte. Au Cameroun, plusieurs bassins de production ont été affectés. Selon les experts du ministère de l’Agriculture, les chenilles auraient déjà envahi plusieurs hectares de plantations dans les régions du Nord, de l’Extrême-Nord, de l’Adamaoua, du Centre, de l’Ouest, du Sud-Ouest et du Littoral.

Pour lutter contre ce fléau, le gouvernement a mis en place le projet d’appui au contrôle de la chenille légionnaire d’automne avec la FAO. Ledit projet a été officiellement lancé mercredi dernier, à travers un atelier organisé par l’institution. Il a pour objectif de limiter les dégâts de la chenille légionnaire d’automne sur la production céréalière au Cameroun qui, d’après Louisette Clémence Bamzok, directeur du développement de l’agriculture au Minader, a déjà détruit près de 75% de ladite production.

Le projet d’appui au contrôle de la chenille légionnaire d’automne va s’étendre sur 18 mois.

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé