Cameroun: Fausse alerte au coronavirus sur une Américaine (ministre)

Pas d'image

Le Cameroun a fini par lever l’alerte au coronavirus («Convid-19») qui pesait sur une citoyenne américaine arrivée le 19 février dans la localité de Maroua (Extrême-Nord) située à un millier de kilomètres de la capitale, Yaoundé, a appris APA au terme d’un communiqué reçu dimanche du ministre de la Santé publique (Minsante), Manaouda Malachie.Ce cas suspect, sans antécédents médicaux contributifs et dont l’état clinique est par ailleurs jugé satisfaisant, a d’abord fait l’objet d’un confinement dans un site où des investigations ont été menées le 27 février, suivies de prélèvements et d’analyses par le Centre Pasteur. 

Manaouda Malachie réitère néanmoins les consignes de vigilance et de règles d’hygiène aux populations, exhortant particulièrement les voyageurs venant de pays où sévit cette maladie à se signaler auprès des services sanitaires pour les modalités de suivi dès leur entrée sur le territoire camerounais.

Dans le même temps, le Ministre de la Santé publique invite toute personne ayant effectué un voyage hors du pays, ou ayant été en contact avec un voyageur en provenance des territoires touchés par le Convid-19, présentant des symptômes à type d’écoulement nasal, de toux parfois accompagnée de fièvre, de composer le numéro gratuit mis en service (1510) afin d’être prise en charge.

 Dans le même temps, les personnels soignants et aux points d’entrée du Cameroun sont appelés à plus de vigilance, et à renforcer les mesures de prévention, et à déclarer tout cas suspect selon les directives en vigueur.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé