Sport › Football

Cameroun-Fécafoot : le TAS met Seidou Mbombo Njoya hors-jeu

Le Tribunal arbitral de sport (TAS) a annulé la proclamation des résultats des élections aux postes de président et membres du Comité exécutif de la Fécafoot communiqués le 12 décembre 2018.

Enorme coup de tonnerre dans le microcosme sportif camerounais ! Le tribunal arbitral du sport vient de rendre publique, ce vendredi 15 janvier 2021, une série de décisions parmi lesquelles l’annulation de l’élection du président de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot).

A quelques heures du coup d’envoi du CHAN 2021, les occupants de la maison de football de Tsinga perdent le pouvoir. C’est la conséquence de la décision du TAS au sujet de l’affaire qui oppose la Fécafoot à Olympique de Meiganga et Cie.  Dans les faits, le TAS a annulé le processus électoral qui a été conduit par Me Dieudonné Happi en décembre 2018.

Pour y parvenir, le Tas a d’abord annulé la décision rendue publique le 11 avril 2019 par la commission de Conciliation et d’arbitrage du Comité national olympique et sportif du Cameroun.

Puis, le Tas a annulé les résolutions par lesquelles l’Assemblée générale extraordinaire de la Fécafoot du 11 octobre 2018 a adopté de nouvelles dispositions statutaires, un code électoral, ainsi que d’autres textes réglementaires.

C’est au Cameroun que le président de la FIFA et le président par intérim de la CAF ont appris cette décision. Arrivés à Yaoundé pour assister à la cérémonie d’ouverture du CHAN 2021, Gianni Infantino et Constant Omari, par ailleurs reçus par le chef de l’Etat Paul Biya ce vendredi, apprécieront. L’instance faitière du football mondial va (probablement) de nouveau nommer un Comité de normalisation, pour diriger le football camerounais.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé