Politique › Institutionnel

Cameroun: Fête du 20 mai 2009, synergie autour du thème

La paix la défense et le développement au centre des préoccupations

Les Camerounais célèbrent l’état unitaire. Même si plusieurs Camerounais y voient toujours une occasion, idoine pour les réjouissances populaires, après le grand défilé du boulevard du 20 mai, bon nombre des compatriotes vont réfléchir cette année encore sur la thématique choisie pour cette édition. Forces de défense et nation pour la promotion de la paix sociale et du développement se révèle ainsi comme un thème fort évocateur qui met en vitrine les idéaux de paix. C’est donc une nation paisible que le président de la république voudrait voir perdurer, au-delà des considérations politiques et géostratégiques qui peuvent motiver quelques compatriotes.

Les Camerounais unis autours des symboles de la Nation se doivent ainsi chacun en ce qui le concerne non seulement de maintenir le climat de paix actuel mais aussi et surtout de bâtir cet esprit de paix pour des générations futures. C’est cet esprit qui a d’ailleurs valu au président Paul Biya, sa victoire sur le Nigéria au sujet de la Péninsule de Bakassi rétrocédée au Cameroun, en août 2008. La mise en uvre d’un esprit de paix passe également par les forces de défense dont les missions principales tournent autour de la protection, de la sécurisation des personnes et de leurs biens. Le Cameroun de ce fait devient pratiquement un modèle dans la sous la région, Afrique Centrale.

Les forces de défense du Cameroun, sont ainsi régulièrement félicitées par le président de la république. La libération des otages dans la zone de Bakassi, la mise hors d’état de nuire des groupes rebelles dans cette région du pays, sont entre autres fait qui illustrent la détermination des forces de défense nationales à préserver la paix au Cameroun. Ces forces de défense tout comme la nation, doivent donc promouvoir la paix sociale, surtout le développement. Le développement du pays est donc aujourd’hui une affaire de tous. Toutes les composantes de la nation se doivent ainsi d’ uvrer en synergie pour le développement du Cameroun. Parler du développement à l’occasion de la fête nationale du 20 mai 2009, montre à suffisance que la très haute autorité du pays est soucieuse de la bonne marche du pays, de l’épanouissement des populations.

Le président de la république garant des institutions de la république et chef suprême des forces de défenses y tient fermement. On se souvient déjà qu’à l’occasion de la célébration du 24 ème anniversaire du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC), le parti au pouvoir, il avait déjà évoqué la question du développement du Cameroun. On peut donc affirmer aujourd’hui que la paix et le développement sont des notions que les Camerounais surtout les forces de défense devraient assimiler dans le processus de consolidation de l’unité nationale. Le préfet du Mfoundi, Joseph Beti Assomo lors de sa dernière concertation avec les responsables des partis politiques, avait annoncé que les slogans de type partisan qui peuvent créer la polémique et la confusion seront interdits au cours de cette fête. Unité nationale oblige.

Une édition du 20 mai au cameroun
prc.cm)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut