› Société

Cameroun : la fête du Ramadan se célèbre ce dimanche

Des fidèles musulmans en prière. ©Droits réservés

Après 30 jours de privation, la fin du jeûne a été annoncée samedi soir.

Jusqu’à 19h le samedi 24 juin, Amina, fidèle musulmane, ignorait si la fête du Ramadan se célébrerait le lendemain dimanche ou lundi. Malgré l’incertitude, la mère de famille a bouclé ses courses et apprêté quelques aliments pour la cuisine. Une heure plus tard, la jeune femme apprend, en regardant les informations à la télévision, que la fête du Ramadan a lieu le dimanche 25 juin. La lune a été aperçue dans l’Extrême-nord et à l’Est.

Pour Amina, c’est l’heure d’y aller. Il faut apprêter les vêtements et chaussures des enfants qui se rendront à la mosquée, commencer la cuisine pour que ses invités soient accueillis dans de bonnes conditions. Heureusement, elle bénéficie du coup de main de ses nièces, appelées en renfort plus tôt dans la journée.

Après 30 jours de jeûne et de piété, les fidèles musulmans sont en fête. Le Ramadan, aussi appelé Aïd el fitr, marque la fin du jeûne, l’occasion de pratiquer l’aumône, entre autres. Aussi, de nombreux fidèles musulmans partageront leur table avec des proches musulmans ou non.

A Yaoundé, la grande prière marquant cette célébration s’est déroulée ce dimanche au complexe islamique de Tsinga, en présence de quelques autorités administratives et diplomatiques.

Cette célébration intervient dans un contexte marqué par la montée inquiétante de l’extrémisme religieux, véhiculé par des groupes comme Boko haram, qui mène des actes terroristes dans l’Extrême-nord du Cameroun. La semaine dernière, par exemple, la secte a fait plus de dix morts dans cette partie du pays. Pourtant, ne cessent de dire les imams dans leurs prêches, l’islam prône la paix, la tolérance et l’amour du prochain.

 


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé