› Société

Cameroun-fêtes de fin d’année : la gendarmerie en guerre contre l’alcool au volant

Statistiques des infractions d’excès de vitesse au Cameroun
Equipe de la prévention routière sur le terrain

L’institution de Défense met en garde contre  la conduite en état  d’ébriété pendant la période des fêtes de Noël et de nouvel an.

La communication de la gendarmerie nationale faite le 2 décembre dernier sur les réseaux sociaux va à l’encontre des pratiques pouvant entrainer des accidents de la route. Le motif ciblé est la consommation d’alcool à laquelle des conducteurs de véhicules ou de motos peuvent se livrer durant la période dédiée aux festivités de la nativité ou de la Saint Sylvestre. Pour l’institution en charge de la sécurité  et de la Défense, l’alcool est dangereux au volant.

Il « agit directement sur le fonctionnement du cerveau. Il rétrécit le champ visuel, augmente l’effet d’éblouissement, altère  l’appréciation des distances, mais encore et surtout diminue les réflexes en augmentant le temps de réaction, car le conducteur ivre sous-évalue le danger (…) Dès 0,5g d’alcool par  litre de sang ou 0,2mg d’alcool par litre d’air expiré, le risque d’accident  mortel est multiplié », prévient l’autorité militaire qui rappelle les dispositions légales en cas de conduite en état d’ivresse.

« La conduite  en état d’ivresse ou d’intoxication est un délit prévu et réprimé au Cameroun par l’article 228 alinéas 3 et 4, ainsi que l’article 290 alinéa 1(a) dont les sanctions vont des amendes et peines d’emprisonnement, au retrait du permis de conduire, ou l’interdiction de l’obtenir pour une durée de deux ans », peut-on lire dans la publication de la gendarmerie nationale.

Cette campagne de sensibilisation s’ouvre à une période où les accidents augmentent sur la voie publique. En raison des fêtes de fin d’année, le trafic routier est plus intense. Par ailleurs, au Cameroun, de manière générale, la moyenne des accidents de la circulation atteint au moins 16 000 cas chaque année. De ces accidents, au moins 1 200 personnes meurent par an selon les chiffres officiels. Cette campagne vient renforcer l’opération « Control Surveillance Répression » que l’institution mène sur les grands axes routiers.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top