Société › Education

Cameroun : fin de la grève pour les enseignants d’universités

les enseignants-chercheurs lèvent leur mot d'ordre de grève. (c) Droits réservés

Après trois semaines de grève, le ministre de l’Enseignement supérieur et les docteurs et PHD sont parvenus à une entente.

 Les recalés de la première vague du recrutement d’enseignants d’universités mettent fin à trois semaines de grève. La décision de ces titulaires du Doctorat et du PHD est survenue mercredi, suite à des échanges avec le ministre Jacques Fame Ndongo.

Quarante-cinq ans passés, ces chercheurs s’étaient vu recalés au recrutement en cours. Le compromis trouvé consiste en ce qu’ils pourront déposer leurs candidatures dans les universités pour remplacer les enseignants décédés, révoqués ou démissionnaires.

« Ce compromis est rassurant et à cette occasion, dès aujourd’hui, nous allons lever nos camps, progressivement pour ceux qui sont à Bamenda, Buea, Maroua et Ngaoundéré. Nous aurons compléter vidé le camp demain matin [jeudi, 09 janvier] », indique-t-on parmi les contestataires.

Cet accord est trouvé alors qu’aura prochainement lieu la deuxième phase du recrutement spécial ordonné par le président Paul Biya. Il concerne 800 enseignants-chercheurs âgés de 45 ans au plus.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé