› Economie

Cameroun-fiscalité : le montant des impôts d’Amougou Belinga revu à la baisse

Entre le blocage et le déblocage des comptes du PDG du Groupe l’Anecdote, une autre lettre de la DGI annonce la réduction du prix de sa dette.

Le triangle « hollywoodien » DGI-Minfi-Anecdote continue. Il y a peu, le patron du groupe l’Anecdote, détenteur de la chaîne Vision 4, a vu ses comptes bancaires être saisis pour défaut de paiement de ses impôts. Il s’agit exactement de 17 842 604 519 F CFA, soit 10 203 948 926 F CFA en principal,  7 638 055 593 F CFA en pénalités et 600 000 F CFA de frais de poursuites.

Le 13 mai 2022, Louis Paul Motaze, ministre des Finances a confirmé à Amougou Belinga son accord pour un abattement de 30% de sa dette aux impôts.

A la suite de la correspondance du ministre des Finances, Louis Paul Motaze, Modeste Mopa, le DGI avait ordonné le 13 mai la levée du blocage des comptes des sociétés de Jean Pierre Amougou Belinga.

Une autre note de la DGI adressée au PDG du groupe l’Anecdote indique qu’ : « au regard des arguments présentés et des justificatifs produits, la dette fiscale contestée de 11 121 649 178 … est ramenée à 10 881 390 959 F CFA. Soit, 6 161 836 807 F CFA en principal et 4 719 554 152 FCFA au titre de pénalités ».

En l’exhortant à l’apurement de cette dette, la DGI menace néanmoins « faute de vous exécuter, le recouvrement sera poursuivi par toutes les voies de droit sans autre avis ».

 


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé