Société › Société

Cameroun: Formation pour des responsables de l’aviation civile

Venus de nombreux pays d’Afrique centrale et de l’ouest, ils seront entretenus par des experts de l’administration fédérale de l’aviation des États-Unis

L’U.S. Federal Aviation Administration(FAA), l’Administration fédérale de l’aviation des États-Unis, anime depuis le 7 janvier 2013 à Yaoundé au Cameroun, une formation de deux semaines à l’intention des responsables de l’Autorité civile aéronautique du Cameroun (CCAA) et d’autres participants venus d’Afrique centrale et de l’Ouest. Le programme, calqué sur le système de formation des inspecteurs de la FAA, devrait permettre de mieux outiller les inspecteurs des opérations et de navigabilité ayant la charge de veiller au respect des normes de sécurité de l’Organisation de l’Aviation civile internationale (OACI). Les bénéficiaires de la formation devraient aussi avoir la possibilité de pouvoir eux même former d’autres collaborateurs intervenant dans le cadre des interventions communes. « En plus d’expliquer le système de formation à l’inspection et ses composantes, il sera également question de rendre les participants mieux à même de dispenser sur le tas une formation appropriée aux inspecteurs de la sécurité aérienne », a indiqué le communiqué annonçant l’évènement. Les instructeurs de la FAA passeront une troisième semaine au Cameroun pour aider la CCAA dans la mise en uvre du système. Cette formation est une autre étape vers la réalisation de l’un des principaux objectifs de l’Initiative africaine pour des espaces aériens plus sûrs, initiative lancée par le président Clinton en 1998.

Il a entre autre objectifs, d’augmenter le nombre de pays d’Afrique subsaharienne qui répondent aux normes de l’OACI en matière de sécurité aérienne. En fin de compte, le programme devrait contribuer au développement économique et à l’intégration sous régionale, notamment en faisant en sorte que les personnes et les marchandises circulent entre les pays d’Afrique avec efficacité et en toute sécurité. L’Académie de la FAA, à travers l’Airports and International Training Division (AMA-800), sa division en charge des questions de normes aéroportuaires et de formation internationale, a à c ur d’améliorer la sécurité de l’aviation à travers le monde, notamment en assurant une formation de qualité et des services connexes à la communauté internationale. L’AMA -800 conçoit, développe et fournit ces services en appui aux États membres de l’OACI et aux organisations régionales. La FAA est l’une des deux principales agences mondiales qui est habilitée à certifier les nouveaux avions, les équipements et les formations des pilotes de l’aviation civile. Elle a été créée en 1958 à partir d’organismes préexistant depuis 1926. Au niveau du contrôle aérien, elle établit en particulier les réglementations qui gèrent la coexistence entre le trafic civil et le trafic militaire. Elle tient à jour les données concernant la sécurité des aéroports, le suivi de la sécurité des avions et des exploitants, les incidents et accidents aériens qui doivent faire l’objet de rapports publics publiés par le Conseil National de la Sécurité des Transports (National Transportation Safety Board, NTSB). Elle publie régulièrement les NOTAM (Notices to Airmen) qui informent au niveau mondial les pilotes des conditions de vol et d’évènements susceptibles de nuire à la sécurité. C’est un apprentissage de véritables experts, que devrait recevoir les participants à la formation.

Formation pour des responsables de l’aviation civile au Cameroun
controleur-aerien.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut