Personnalités › Diaspora

Cameroun: Francine Kemegni une jeune réalisatrice ambitieuse

Son tout premier long métrage Dans l’ombre d’une autre est un fleuron du 7è art camerounais

Le cinéma camerounais est de plus en plus valorisé par de jeunes réalisateurs décidés de donner une nouvelle visibilité à cet autre pan de la culture camerounaise et africaine. Francine Kemegni, en fait partie, elle qui vient de frapper un coup cinématographique inattendu avec la sortie de son tout premier long métrage Dans l’ombre d’une autre, récemment en compétition au dernier Festival Panafricain de Cinéma de Ouagadougou(FESPACO) tenu du 28 février au 8 mars 2009 au Burkina Faso.

C’est le 17 juin 1971 que Francine Kemegni voit le jour à Yaoundé. Bien qu’originaire du département des hauts plateaux dans la région de l’ouest Cameroun, Francine Kemegni fait ses études primaires à l’école catholique de la Briqueterie et à l’école publique de Tsinga à Yaoundé où elle obtient son CEPE(le certificat d’études primaires et élémentaires) en 1983. C’est au CES d’Elig Essono à Yaoundé qu’elle obtient son BEPC (Brevet d’études du premier cycle) en 1987. Elle décroche son baccalauréat au lycée d’anguissa en 1993 et s’inscrit à la filière Mathématiques et informatique à l’université de Yaoundé où elle passera deux ans avant de jeter l’éponge. C’est en 1993 que l’ancienne danseuse du groupe le Baobab de Paul Kengmo, va fleurter avec les plateaux de cinéma grâce à son époux Honoré Noumabeu, réalisateur photo. Elle débute comme scripte assistant dans le film le maléfice noir de Jude Tsimenkou, puis s’affirme comme script aux côtés de feu Bonaventure Takoukam entre 1993 et 1995. En 1998, elle participe au tournage de Fragment de vie un long métrage de François Woukoache. Ayant déjà une bonne maîtrise des ficèles du cinéma, Francine Kemegni écrit produit et réalise un court métrage de 26 minutes baptisé Stop control sur le Sida, dans le but de sensibiliser la jeunesse contre cette maladie.

Francine Kemegni
journalducameroun.com)/n

Entre 2001 et 2002, elle suit une formation en montage numérique. En 2003, cette femme qui a passé 5 jours dans le coma au terme d’un accouchement difficile en 1998, réalise un documentaire de 26 minutes sur le crane de mes ancêtres, dont le but était de montrer comment le peuple Bamiléké dont elle fait partie, pérennise sa culture de génération en génération. Un an plus tard, Francine Kemegni assure la fonction d’assistante de réalisation sur cinq courts métrages de la série Jo Méphisto réalisée par Honoré Noumabeu et produite par HDN Pictures une structure dont elle est l’actuelle administratrice déléguée. Après avoir été script en 2005 dans Dieu devant la barre de Daniel Ndo, la jeune fille du village BAPA, est assistante de réalisation dans le Syndrome d’Oz long métrage de Boujeka. C’est entre 2007 et 2009 que la jeune réalisatrice va véritablement donner un sens à sa carrière avec l’écriture du scénario , la réalisation et la production de son de son tout premier long métrageDans l’ombre d’une autre .

Le film qui a été présenté à la presse nationale et internationale le 12 février 2009 au centre culturel français de Yaoundé, évoque entre autres thèmes, l’infidélité, la stérilité, le mariage et les divergences entre modernisme et la tradition. Après le FESPACO, ce premier long métrage de la réalisatrice Camerounaise sera en compétition les 23 et 25 avril 2009 au Festival international Vue d’Afrique qui se tient du 16 au 26 avril 2009 à Montréal au Canada. Une occasion idoine pour la maman de Lolita et de Godwish de démontrer aux yeux du monde son savoir et savoir-faire. Franche, loyale et généreuse, la jeune réalisatrice s’occupe à ses heures libres, par la lecture des ouvrages ésotériques, philosophiques et spirituels pour découvrir les secrets du monde dit-elle. Elle ajoute que C’est la croyance en dieu qui est mon moteur, me guide et m’oriente dans mes décisions. En attendant le prochain long métrage de Francine Kemegni, les cinéphiles du monde entier peuvent agrémenter leur soirée cinéma par Dans l’ombre d’une autre. Spéciale recommandation.

Affiche du film
journalducameroun.com)/n


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé