Personnalités › Success Story

Cameroun: Francis Bebey, Artiste éternel

Le peuple camerounais se souvient de cet auteur mort le 28 mai 2001

Le Cameroun commémore ce 28 mai 2009, le 8ème anniversaire de la disparition de Francis Bebey, un auteur prolixe et prolifique qui a su graver son nom en lettres d’or dans les annales de l’histoire. Huit ans après sa mort, le souvenir de Francis Bebey reste intact dans la mémoire collective. Né à Douala en 1929, Francis Bebey, commence sa vie active par le journalisme, notamment à Radio-France Internationale. Plus tard, il officiera à l’UNESCO comme Directeur du Programme de la Musique pour l’ensemble des États membres de cette organisation Onusienne. Il se révèle aussi au public comme un talentueux écrivain, avec des ouvrages tels que Le Fils d’Agatha Moundio qui lui vaudra le Grand Prix littéraire de l’Afrique noire en 1968.

C’est en 1972 que Francis Bebey sort son tout premier album, Idiba. Il décide de se consacrer uniquement à la musique en 1974. Les chansons humoristiques telles que Agatha, La condition masculine, Divorce pygmée, Si les Gaulois avaient su…, le propulsent au firmament de la chanson internationale. Ainsi obtiendra t-il le Prix de la chanson française décerné par la Sacem en 1977. D’autres chansons toujours aussi bonnes viendront amplifier sa carrière artistique, valorisée par l’utilisation des instruments traditionnels du Cameroun, tels que l’arc à bouche, la harpe traditionnelle, la sanza, ou encore la flûte Pygmée, la guitare la percussion etc. Il se produira dans plus de 75 pays à travers le monde, et dans des salles prestigieuses comme la Maison de Radio-France à Paris en France, le Carnegie Hall à New York, la Radio Deutschland à Berlin, le Musée Edvard Munch à Oslo, le Masonic Auditorium à San Francisco entre autres. Francis Bebey est également le compositeur de la musique du long métrage Yaaba du réalisateur burkinabé Idrissa Ouedraogo, primé au Festival de Cannes.

Francis Bebey
www.africultures.com)/n

Au Cameroun, le Centre culturel Francis Bebey (CCFB) de Yaoundé, créé en novembre 2008, organise des manifestations dans l’optique de « contribuer à l’immortalisation de l’héritage de l’homme orchestre qu’il fût », pour reprendre Jean-Claude Awono Directeur du CCFB.il est prévu le vernissage d’un portrait de Francis Bebey réalisé par Serges Ebala, la présentation de la bande dessinée inspirée de ses chansons, La réception du « Fonds Francis Bebey » offert par l’éditeur Clé, la lecture commentée des poèmes et extraits de romans ainsi et une projection vidéo. Il est aussi prévu une table ronde qui sera animée par l’enseignante Cécile Dolissane Ebossé, Marcellin Vounda Etoa, et Jean-Claude Awono, Ebenezer Njoh Mouelle. Les enfants de Francis Bebey, Kidi Bebey Toup’s Bebey et le fils aîné Patrick pérennisent la mémoire de leur Père il convient de saluer l’initiative dite des amis de Francis Bebey. Initiative qui a permis il y a presque cinq ans de mettre sur pied une association au nom du disparu avec pour but « de préserver la mémoire de Francis Bebey, de sauvegarder et de valoriser son uvre artistique, musicale et littéraire ». C’est ainsi que cette association dirigée par le critique littéraire Bernard Magnier a créé un site internet www.bebey.com où sont répertoriées les activités liées à la mémoire de Francis Bebey. Francis Bebey est mort le 28 mai 2001 à Paris d’une attaque cardiaque.

Programme Francis Bebey – Yaoundé, le 28 mai
10 h: Cérémonie d’ouverture du lancement du Programme Francis Bebey
Discours : Jean-Claude Awono (directeur du Centre et Président de la Ronde des Poètes), Elise Mballa (Présidente du Conseil d’administration de la SOCILADRA), Monsieur le secrétaire général du Ngondo ou son Représentant à Yaoundé, Madame le Ministre de la Culture.
Suivi du vernissage du grand portrait Francis Bebey réalisé par l’artiste Serge Ebala, de la bande dessinée inspirée des chansons de Francis Bebey, de l’exposition de photos de Francis Bebey et de la réception du « Fonds Francis Bebey » offert par les Editions CLE.

12 h: Midi jeunesse Francis Bebey : lecture commentée des poèmes et extraits de romans de Francis Bebey aux élèves et étudiants suivie d’une projection vidéo sur Francis Bebey.

16 h: Table ronde. Thème : « Francis Bebey, lueurs des legs », précédée d’une prestation de guitare, de mvet et de sanza. Intervenants : Jean Claude Awono, Dolisane Ebosse, Marcelin Vounda Etoa, personne ne ressource de la communauté sawa.

Plus d’infos sur wwww.bebey.com

Francis Bebey
www.bebey.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut