Personnalités › Success Story

Cameroun: Fritz-J Ebellé, un journaliste au parcours exceptionnel

Il est chargé d’études dans les Services du Premier Ministre depuis Août 1991

Fritz-J. Ebellé Eboumbou, a un parcours remarquable dans les métiers de la communication. Avant son entrée à la prestigieuse Ecole de journalisme de Yaoundé, où il est lauréat en Novembre1989. Classé 5ème sur 26, à l’entrée, il en sortira avec brio, 1er de l’option Presse Ecrite. C’est juste après, qu’il prendra les fonctions à la Direction de l’Information de l’ancien Ministère de l’Information et de la Culture (Minfoc). Son parcours de Journaliste-reporter dans plusieurs journaux de Douala, sa ville natale, l’a conduit de 1978 à 1981, alors qu’il est encore élève au Collège Alfred Saker à Déïdo. La signature de ce jeune reporter s’impose déjà au bas des colonnes de l’hebdomadaire Douala-Express, notamment dans les rubriques Sport et Culture. Il ira ensuite faire valoir son talent au mensuel Cameroun Annonces, un magazine lancé par Jean-Jacques Ekindi, quand il était encore loin des turpitudes de la vie politique.

Remarqué par Samuel Nellé, à l’époque Directeur général de la première société camerounaise du droit d’auteur, la petite plume de Déïdo (essaw’essadi), imposa son style vif et alerte dans Afo Akom, la revue camerounaise des arts et de la culture. Fritz-J Ebellé, passionné par la communication, va négliger ses études secondaires au point de réussir son baccalauréat littéraire à la quatrième tentative.Avec une Mention Bien comme lot de consolation. Après quelques piges à l’hebdomadaire le RépublicainDieudonné Etendé, il en devint le rédacteur-en-chef d’Août 1985 à Mai 1986. Perfectionniste, il réalisa que son parcours professionnel déjà assez impressionnant ne l’exonère pas d’une formation académique dans une institution reconnue internationalement. Aussi pensera t-il à l’entrée à l’Ecole Supérieure des Sciences et Techniques de l’Information (ESSTI), d’où il sortira lauréat grâce à son savoir et à son savoir-faire reconnu à la fois par ses camarades et par ses encadreurs de cette école de journalisme de Yaoundé, devenue ESSTIC.

Fritz-J Ebellé se fait remarquer par son talent, sa rigueur son sens de l’initiative et son esprit ouvert. C’est donc tout naturellement qu’il est appelé comme chargé d’études dans les Services du Premier Ministre en Août 1991. Il va y faire ses classes avec les dossiers ultra-sensibles de la communication politique. Promu chargé de mission depuis septembre 2005, il officie comme le trait d’union entre le Premier Ministre et le monde de la communication tant sur le plan national qu’international. Son travail l’amènera à veiller avec ardeur à la valorisation de l’image de marque de cette nouvelle institution qui doit s’imposer dans le nouveau paysage politique camerounais. Ainsi, est-il appelé à jouer à l’équilibriste dans un environnement sociopolitique où la moindre initiative qui tend à moderniser les pratiques et procédures administratives est assimilée à une expression maladroite d’ambitions politiques personnelles.

Professionnel jusqu’au bout des ongles, son crédo se résume en ces termes : aujourd’hui, les batailles se gagnent ou se perdent sur le terrain de la communication. Car la communication est devenue le nerf de la guerre. Cet homme à l’allure discrète, est un véritable humaniste dont l’humanité n’est plus à démontrer. Ami du pauvre comme du riche pour peu qu’ils soient vertueux, il reste ouvert aux idées nouvelles qui permettent d’avancer, d’évoluer, de s’adapter. L’ami Fritz, comme il aime bien se faire appeler, bénéficie en outre de nombreuses complicités dans les milieux politique, artistique, culturel et sportif aussi bien au Cameroun qu’à l’étranger. Homme de contact, soucieux de contribuer à la mise en uvre d’une presse forte crédible et responsable, l’Ami Fritz a mis sur pied depuis mars 1995, l’Association nationale des professionnels de la communication institutionnelle (ANAPROCI) qui regroupe tous les communicants des services publics. L’objectif fondamental de ce regroupement, vise à  » élever la communication dans son double aspect interne et externe au rang d’outil de management stratégique au sein des administrations publiques « .Cet homme compétent a aussi des projets pour l’avenir de son pays.  » Demain nous appelle à l’optimisme et à l’espoir. Les obstacles et autres difficultés du moment ne doivent pas nous détourner du chemin car l’avenir est riche d’opportunités à saisir pour faire avancer la cause de la communication  » pense Fritz-J Ebellé.

Fritz-J Ebellé
Journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut