Société › Société

Cameroun: les gendarmes appelés à abandonner l’usage des smartphones sur le terrain des opérations

©Droits réservés

Cette mesure vise à réduire les communications faites par certains gendarmes via les réseaux sociaux, au mépris de leur obligation de réserve, indique le Sed dans un message-fax datant du 15 juin.

La Gendarmerie nationale rappelle à ses éléments l’obligation de réserve à laquelle ils sont soumis. Elle leur interdit, à ce titre, l’usage de téléphones androïdes dans «toute situation d’engagement opérationnel». Entendez par-là qu’il leur est interdit de capturer des images d’actions sur le terrain.

Ce rappel à l’ordre survient une semaine après la diffusion sur les réseaux sociaux, d’une vidéo prise par des gendarmes qui a suscité l’indignation générale. Celle-ci montre deux jeunes femmes se traînant dans la boue sous le regard de gendarmes qui ne cessent de leur intimer l’ordre de continuer de ramper.

Un mois plus tôt, c’est une autre vidéo qui créait la polémique sur la toile. On y voyait un homme couché à même le sol, ligoté aux mains et aux pieds, recevoir une bastonnade infligée par des gendarmes. Cet homme était présenté comme un général de l’armée ambazonienne. Là aussi, la scène de torture a été  filmée par des gendarmes.

Le Secrétariat d’Etat à la défense (Sed) invite également les gendarmes camerounais à cesser toute publication en lien avec les activités militaires sur les réseaux : à supprimer tous les comptes qui laissent voir leur appartenance aux forces de sécurité, entre autres.

 

 


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé