Eco et Business › Entreprises

Cameroun : le gouvernement compte soutenir Fermencam après l’incendie du 01er janvier

©Droits réservés

L’entreprise sinistrée va bénéficier des dispositions de la loi 2013 sur les incitations à l’investissement.

Les installations de l’entreprise Fermencam (Société camerounaise de fermentations) à Douala ont été ravagées par les flammes le 01er janvier 2018. Le feu n’a épargné que le bloc administratif et quelques véhicules de transport de produits de l’entreprise. De l’usine, il ne reste que la structure métallique. Selon le quotidien Le Jour, l’incendie a causé environ 60 milliards de francs CFA (en attendant une évaluation plus précise). Malgré l’ampleur des dégâts et des pertes, les responsables de l’entreprise ont annoncé que les emplois (environ 850) seraient préservés.

D’après le site investiraucameroun, le 05 janvier dernier, une réunion a eu lieu entre des membres du gouvernement et les responsables de Fermencam. A l’issue de cette rencontre, le gouvernement camerounais a annoncé son aide à l’entreprise sinistrée sous la forme d’exonérations prévues par la loi 2013 sur les incitations à l’investissement privé. Celle-ci a pour objectifs « de favoriser, de promouvoir et d’attirer les investissements productifs en vue de développer les activités orientées vers la promotion d’une croissance économique forte, durable et partagée, ainsi que de l’emploi ».


Fermencam est une entreprise spécialisée dans la distillerie et la liquoristerie, notamment dans la production des whiskies en sachet. Elle a été créée en 1987 et est passée sous administration privée en 2006.

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut