› Politique

Cameroun : le gouvernement réaffirme son engagement à organiser la Can en 2019

C’est la substance d’une conférence de presse qui s’est tenue ce vendredi 04 Août à Yaoundé en présence du ministre de la Communication, Issa Tchiroma Bakary qu’accompagnaient le ministre des Sports et de l’Education Civique, Ismael Bidoung Mpkatt et le président de la Fecafoot Tombi à Roko.

Le Cameroun a réaffirmé qu’il organisera bel et bien la 32ème édition de la coupe d’Afrique des nations de football (hommes) dans son nouveau format à savoir le passage de 16 à 24 équipes. Après des rumeurs évoquant l’incapacité du Cameroun à réussir l’organisation de cet évènement, le ministre de la Communication a déclaré que « la compétition sera excellemment organisée » ; dès lors il invite chaque camerounais à apporter sa contribution pour le succès de cette organisation.

En prélude à ce rendez-vous sportif qui sera organisé entre juin et juillet 2019, une mission d’inspection de la Confédération africaine de football composée de quatre membres séjournera au Cameroun du 20 au 28 Août 2019.

Durant cette période, ces inspecteurs de la Caf vont faire le tour des infrastructures disponibles pour accueillir la compétition. Ce sera l’occasion d’évaluer les hôtels, les établissements hospitaliers, les infrastructures de télécommunications, les aéroports et le réseau routier des cinq villes (Yaoundé, Douala, Bafoussam, Limbé, Garoua) qui vont abriter le tournoi.


Très optimiste, le ministre des sports a indiqué que le Cameroun va rentrer dans l’histoire de ce tournoi en devenant le premier pays à organiser une Can avec 24 équipes. Pour lui, l’occasion sied pour rendre hommage à la Caf pour cette opportunité.

En rappel, c’est en 2014, que la candidature du Cameroun pour l’organisation de la Can 2019 a été retenue. Dans son dossier de candidature, le pays avait déjà bousculé les attentes de la CAF en portant à « sept » le nombre de stades prévus pour les rencontres contre les « quatre » exigés.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut