Société › Société

Cameroun: Grandiose installation du tout premier évêque de Bafang!

Mgr Abraham Komé a été installé dimanche 15 juillet, par le Nonce Apostolique qui agissait en évêque consacrateur. Une belle fête s’en est suivie

Vu ses portées symboliques, historiques, culturelles et sociales, l’arrivée du diocèse de Bafang par bi-partition de celui de Nkongsamba ne pouvait que susciter de la ferveur populaire voire de la frénésie chez lez fidèles chrétiens catholiques sans compter les autres ressortissants du département du Haut-Nkam. Et c’est ce qui s’est passé à la cathédrale Immaculée Conception de Marie de Banka, siège dudit diocèse, ce dimanche 15 juillet 2012. Les populations se sont déplacées plus que massivement: des milliers de fidèles ont répondu présent à l’inauguration de l’évêché de Bafang coïncidant donc avec l’installation de son tout premier évêque, Mgr Abraham Kome. Des autorités administratives et traditionnelles en passant par les politiques de tout bord et les hommes d’affaires, nombreux dans la région, sans oublier les chrétiens et le clergé catholique du Cameroun qui a fait la revue de ses troupes sous la férule du nonce apostolique ; tant du côté du Haut-Nkam que de celui du Mbam d’où est originaire le nouvel évêque, il y a eu grand monde, beaucoup de monde pour la cérémonie que le désormais Mgr Abraham Kome n’oubliera jamais! Philippe Mbarga Mboa représentait le chef de l’Etat. Le temps, très pluvieux ces derniers jours, est resté gris, avec des fines pluies. La vaste cour en pavé a servi de place assise aux milliers de personnes qui n’ont pu trouver place dans la grande cathédrale.

Abraham Komé, natif de Loum, 42 ans, qui était déjà curé à Kekem par Bafang de 2003 à 2006 avant d’être nommé à Nkongsamba d’où il vient a été installé dans l’un des trois nouveaux diocèses crées par décision papale le 26 mai dernier. Le rituel, réglementé par le Pape Paul VI en 1968 dit que « l’ordination d’un évêque a lieu un dimanche ou un jour déclaré férié »( par l’église) et poursuit en disant que « l’ordination d’un nouvel évêque se fait par un évêque consacrateur » d’où donc l’importance du Nonce apostolique qui officiait dimanche en temps qu’évêque consacrateur pour Abraham Komé. Celui-ci était placé à part sur l’autel avec ses deux prêtres auxiliaires qu’il a choisis pour l’aider dans cette circonstance. La messe a tour à tour été ponctuée des interventions du nonce apostolique, de l’archevêque de Douala, de l’évêque de Bafoussam et bien entendu de l’heureux élu du jour.

Les milliers de fidèles n’ont cessé de reprendre en c ur les cantiques chrétiens sous la pulsion des différentes chorales éparpillées le long de la cathédrale. Une grande société brassicole de la place présente avec son groupe musical a distillé des chants catholiques pendant les préparatifs tandis que l’autre, à travers ses hôtesses en parasol était chargée de l’accueil des personnalités. Prévues pour commencer à 10 heures, c’est à 12 heures que la cérémonie a débuté à cause des retards dans l’arrivée des invités. Le nouveau diocèse est d’une superficie de 7229 km2, rassemble 252 284 habitants, dont 131 475 catholiques. Il compte également 31 prêtres, 19 séminaristes, 11 religieuses et 208 catéchistes.

Tout s’est achevé par des buffets géants aux abords du lieu de cérémonie.

Mgr Abraham Komé a été installé dimanche 15 juillet au diocèse de Bafang
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé