› Personnalités

Cameroun : Grégoire Owona répond à Nathalie Yamb

Grégoire Owona et Nathalie Yamb.

Le ministre du Travail et de la Sécurité Sociale réaffirme qu’il est de nationalité camerounaise, dénonçant ainsi l’activiste camerouno-suisse qui l’avait accusée d’avoir une double nationalité.

La passe d’armes entre le ministre camerounais du Travail et de Sécurité sociale et l’activiste camerouno-suisse expulsée de Côte d’Ivoire se poursuit.

Ce matin du 10 janvier, le ministre Grégoire Owona s’est emparé de son téléphone pour y déposer un message sur ses pages sociales. « Chère Mme Yamb, le respect que je vous dois pour vous être intéressé à ce que j’ai dit dans mon interview à Abidjan m’oblige à vous dire la vérité : je suis de nationalité camerounaise et ce n’est pas moi que vous avez vu avec un passeport européen, je ne me rappelle pas vous avoir ni vu ni aperçu. Je n’ai jamais demandé à prendre une autre nationalité. Enfin, lisez bien ce que j’ai dit. Merci »

Une réponse directe à Nathalie Yamb, qui avait mis en cause la nationalité du ministre quelques jours plutôt : « J’espère que vous maîtrisez très spécialement votre propre nationalité, Grégoire Owona ? Parce qu’il me souvient que je vous ai croisé dans la file des passagers ayant un passeport de l’Union européenne lors d’un contrôle aux frontières à l’entrée d’un pays européen ».

Lire aussi  ::  Double nationalité : l’activiste Nathalie Yamb tacle Grégoire Owona

Une saillie qui elle-même venait en réponse à une sortie précédente du ministre Owona dans un journal ivoirien.

 Interpelé par un journaliste ivoirien sur le cas Nathalie Yamb – camerouno-suisse expulsée en décembre 2019 de Côte d’Ivoire où elle résidait –  le ministre du Cameroun a expliqué : « Nous sommes très loin d’un incident diplomatique… nous sommes face à l’application des règles et si cette citoyenne dont nous ne maîtrisons pas très spécialement la nationalité a une plainte, elle s’adressera à l’ambassade camerounaise, ce qui n’est pas le cas pour le moment ».

Connue pour ses réparties, sur le Twitter notamment, il est à attendre une autre sortie de l’activiste dans un nouveau round avec le ministre Grégoire Owona.



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé