Politique › Institutionnel

Cameroun – Guinée équatoriale: Exit les sujets qui fâchent!

Le communiqué final qui sanctionne la visite du président Obiang au Cameroun parle d’une volonté commune des deux pays de travailler ensemble

Affiches et Banderoles dans les rues de la capitale, accueil des grands jours avec un direct à la télévision et à la radio nationales, la visite du président équato guinéen Teodoro Obiang Nguema n’est pas passée inaperçue. Au terme de son séjour, un communiqué a été signé par les ministres des affaires étrangères des deux pays. « Les deux Chefs d’Etat se sont félicités de leur parfaite convergence de vues sur l’ensemble des questions abordées et ont réaffirmé leur engagement d’ uvrer au renforcement de la paix et de la sécurité à leur frontière commune et à promouvoir le dialogue ainsi que les mécanismes de prévention et de règlement pacifique des différends », fait savoir le communiqué. Les deux chefs d’Etat semblent aussi engagés à réaliser un certain nombre d’objectifs communs, comme le projet de construction du pont sur le Ntem reliant les deux pays. On a aussi évoqué la création « d’un organisme de financement des projets d’intérêt commun, notamment dans les domaines des logements sociaux et de l’agro-industrie » : « Je me félicite que nous ayons eu cette occasion de faire un tour d’horizon des questions bilatérales, sous régionales et internationales. Je n’ai d’ailleurs jamais douté que nos entretiens fassent apparaître un large éventail de convergences », a-t-il expliqué lors du toast porté en l’honneur de son hôte.

Pourtant, les sujets de divergences ne manquent pas, avec aux premières lignes la libre circulation des personnes entre les deux pays ou plus exactement du Cameroun vers la Guinée Equatoriale. Le boom pétrolier aidant, de nombreux ressortissants du Cameroun et de bien d’autres pays visitent l’eldorado guinéen qui s’avère souvent être un calvaire. La presse camerounaise a rapporté plusieurs fois des témoignages de camerounais dépossédés de leurs biens, des entrepreneurs abusés dans le règlement de leurs factures, et récemment encore des refus d’entrer sur le territoire non justifiés. Pour sa part, le Président guinéen a remercié le peuple camerounais pour l’accueil qui lui a été réservé, et exprimé sa gratitude au Chef de l’Etat qui a facilité cette visite suite à sa demande. Le Chef de l’Etat équato-guinéen a relevé que les deux pays voisins sont condamnés à vivre ensemble « éternellement ». Aussi, a-t-il poursuivi, « les idées et comportements individuels » de quelques-uns ne doivent-ils pas porter atteinte à l’intérêt des deux peuples frères. Il a souhaité que les deux pays puissent multiplier les contacts de ce genre pour éviter les malentendus, avant de louer « la grande vision d’homme d’Etat et la clairvoyance » du Président Paul BIYA, qui n’a jamais porté une oreille attentive aux sirènes de la division entre le Cameroun et la Guinée Equatoriale. La rencontre a finalement été celle de deux chefs d’Etat qui appartiennent à une autre génération et qui au-delà des problèmes sont condamnés à s’unir pour faire face à l’adversité d’une partie de l’opinion et des partenaires intrenationaux, qui veulent les voir passer la main. Alors que la Guinée Equatoriale se prépare à accueillir le sommet des ACP, le président Biya pourrait aller honorer de sa présence, l’évènement que reçoit son « ami ».

Quelques photos de la visite du couple Obiang au Cameroun, vendredi 30 novembre 2012
Journalducameroun.com)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé