› Politique

Cameroun: Hilaire Kamga suggère aux acteurs politiques et aux OSC de s’unir pour réformer le Code électoral

Le mandataire de l’offre Orange estime que 2020 devrait être l’année d’aboutissement de cette volonté

 

Hilaire Kamga, Candidat malheureux aux récentes élections municipales et législatives à Bandjoun – département du Koung-Khi (région de l’Ouest) -, suggère à tous les acteurs politiques et ceux de la société civiles désireux de réformer le Code électoral de se mettre ensemble.

Celui qui se présente régulièrement comme le « mandataire de l’offre Orange », « porte-parole de la Plate-forme de la société civile pour la démocratie », estime que 2020 devrait être l’année de la concrétisation de cette volonté.

Comme l’ancien directeur exécutif de l’ONG Nouveaux Droits de l’Homme Cameroun (NDH-Cameroun), des organisations de la société civile et des partis politiques, à l’instar du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC), ont régulièrement critiqué l’actuel Code électoral.

Le document, qui présente des insuffisances dans le cadre de la transparence du processus électoral selon ces acteurs, a été promulgué en avril 2012 et modifié en certains points par une loi du 25 avril 2019.

Les prochaines élections (présidentielle, municipales, législatives) du Cameroun devraient en principe se tenir d’ici à 2025.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé