Société › Faits divers

Cameroun: un homme veut divorcer de sa femme bigame

©Droits réservés

Le concerné a entamé des procédures afin de mettre un terme à son mariage, après avoir découvert que sa femme entretenait des relations avec un autre homme, son mari.

Au Tribunal de premier degré (TPD) de Yaoundé, un couple est en instance de divorce pour des motifs liés à la bigamie de la femme. La procédure a été initiée par Cyril l’époux, neuf mois après avoir contracté le mariage. Celui-ci accuse sa compagne d’«abandon du foyer conjugal», «manque de respect» et «infidélité». Ces trois raisons sont liées au fait que la femme de Cyril, qui a été mariée une première fois en 1994, ne s’est pas séparée légalement, avant de l’épouser.

Les faits sont relayés par l’hebdomadaire camerounais Kalara, dans son édition du mercredi, 16 août 2017. Selon des explications fournies par Cyril, 40 ans et professeur de mathématiques, il aurait épousé sa femme en décembre 2016 après deux ans de vie en concubinage. Le couple, sans enfant, vivait paisiblement jusqu’à ce que la femme commence à faire des voyages à l’étranger pour les besoins de son commerce. «Un jour, elle est partie de la maison tout en me rassurant qu’elle partait à Dubaï pour acheter la marchandise. Depuis lors, elle n’est jamais revenue, malgré les multiples sommations», indique Cyril cité dans Kalara.

Sur la bigamie de son épouse, l’enseignant prétend qu’il n’a jamais su que sa femme s’était déjà mariée et qu’elle n’a jamais mentionné son union précédente dans leurs conversations. Après investigation, il découvre que sa femme a eu deux enfants avec son premier conjoint. La concernée a avoué dans une lettre, qu’elle avait quitté son foyer parce qu’il n’y avait plus d’amour entre elle et son premier mari. Elle y est retournée et aurait retrouvé une stabilité avec sa famille, d’après ses dires.

L’avocat de Cyril souhaite voir la procédure avancer rapidement par crainte que son client ne soit poursuivi pour bigamie par le premier époux.  Il a présenté les deux actes de mariage à la Cour, mais le juge a rejeté lesdites pièces, enjoignant de les présenter sous la forme adéquate. L’audience a été reportée au 04 septembre pour l’accomplissement de cette formalité.

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé