Société › Télécoms

Cameroun : Huawei livre la première cuvée d’enseignants formés aux nouvelles technologies

Les récipiendaires du Huawei ICT academy le 12 mars 2019. (c) Journalducameroun

Ils sont au total dix enseignants, qui ont été formés et encadrés sur les avancées technologiques permettant de développer l’économie numérique au Cameroun.

La première promotion de diplômés de la Huawei ICT est sur le terrain. Les dix premiers enseignants camerounais certifiés par le programme mondial de Huawei ont reçu leurs parchemins mardi, 12 mars, des mains du ministre de l’Enseignement supérieur, Jacques Fame Ndongo. Ceux-ci viennent censurer une session de recyclage allant des connaissances basiques sur les opérations de télécommunications, aux développements des concepts et solutions aux problèmes de télécommunication.

« La formation est pour nous enseignants,  un renforcement des capacités. Pour les étudiants c’est une opportunité d’améliorer leur C.V pour pouvoir ainsi se vendre sur le marché de l’emploi. Cette formation m’a beaucoup édifiée. Elle m’a par exemple permis de comprendre que le monde avance de plus en plus vers le numérique. Au cours de cette formation, j’ai reçu des connaissances que je peux partager. De façon pratique je suis capable de procéder aux différents paramétrages du routage informatique», a déclaré le chef service de la formation à distance à Sup-ptic, Yaya Soureya.

Ce programme de formation, Huawei l’implémente au sein de sa « Huawei ICT academy » qui se déploie au Cameroun depuis 2018, à la suite d’accords avec le gouvernement camerounais pour le développement des technologies. Objectif : former en premier lieu des enseignants « pour qu’ils soient bien équipés et qualifiés avant de donner la formation aux étudiants dans leur campus », indique l’équipementier chinois.

Il incombe dorénavant aux dix récipiendaires de former les étudiants dont ils ont la charge au sein de l’Ecole nationale supérieure des postes, des télécommunications et des technologies de l’information et de la communication (Sup-ptic) et de l’Institut universitaire de la côte de Douala.

« Nous avons accueilli le programme de Huawei avec beaucoup d’enthousiasme. Avec Haina, nous pensons que nos étudiants seront très compétitifs dans les TIC sur le plan national et international. C’est pourquoi nous allons continuer à travailler avec Huawei dans ce domaine, pour assurer une meilleure formation de nos étudiants », a déclaré la directrice adjointe de de Sup-ptic, Léontine Nkamba.

Son établissement inaugurera en premier la formation des étudiants tandis que l’Ecole nationale supérieure Polytechnique de Yaoundé fait son entrée dans le programme. Le mémorandum d’entente y relatif a été signé le 12 mars 2019.

Zapping Actu International
Vos paris sportifs can 2019
1xbet
À LA UNE
SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut

error: Contenu protégé