Société › Faits divers

Cameroun : il laisse à sa femme des dettes d’environ 7 millions de F et épouse une française

famille avec les parents séparés (illustration)

Mariés depuis 2010, c’est après un voyage en France sous le prétexte des raisons professionnelles que le mari a abandonné son foyer et ses trois enfants. Fatiguée d’attendre, l’épouse veut le divorce.

Les faits sont rapportés Kalara. L’affaire est pendante devant le Tribunal de première instance de Yaoundé centre administratif. Tout allait pourtant bien entre Estelle et Stephen. Selon l’épouse, les deux avaient chacun un emploi et le mari était très bien rémunéré. Et côté relation, c’était le grand amour où régnait confiance et complicité. N’ayant pas de secret l’un pour l’autre, ils ont même décidé d’avoir un compte bancaire commun.  

Un beau matin, Stephen fait comprendre à sa campagne qu’il doit s’envoler pour la France. La raison évoquée est celle d’une mission de travail. Cette mission jusqu’à présent ne s’est jamais terminée. Mais avant de partir, Estelle confie que son mari a vidé leur compte commun et a laissé une dette à la banque estimée à plus de cinq millions couplée aux arriérés de loyer estimés à plus de deux millions.

Le drame selon son récit devant la cour est le mensonge de son mari de loger chez sa sœur «  j’ai découvert que mon mari ne loge pas chez sa sœur comme il veut me faire croire, mais plutôt chez une femme blanche, qui est devenue son épouse par contrat de mariage. Cette dernière m’a d’ailleurs joint au téléphone pour me confirmer leur union et s’assurer qu’il n’a aucun engagement au pays avec une autre femme. J’ai dû mentir pour le protéger ».

Désemparée par cette situation, où elle dit ne pas parvenir à envoyer leurs enfants à l’école et vivant tous dans une chambre, Estelle plaide pour que Stephen puisse s’occuper des enfants qu’il a laissé au Cameroun et que le divorce soit consommé entre les deux.

Une demande de divorce qui n’est pas du goût de Stephen selon son avocat. L’avocat contredit plutôt Estelle « c’est un homme qui a fait de longues études mais n’a pas eu la chance de trouver un bon emploi dans son pays et est allé en aventure en Europe. Il n’a jamais abandonné sa famille. Il a d’ailleurs envoyé plus de 750 euros à son épouse ce matin. Mon client n’a jamais pensé à divorcer mais il s’engage à payer la pension alimentaire si jamais le tribunal venait à prononcer le divorce ».

Face à ces propos de l’avocat de Stephen, Estelle a promis d’apporter le bulletin de paie de son époux précisant qu’il avait un emploi avant de quitter le pays et n’a été limogé qu’après son départ pour absentéisme.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé