› Santé

Cameroun : incendie à l’hôpital de Mamfe, les mesures du gouvernement

Les mesures du Minsanté après incendie de l’hôpital de district de Mamfe
Manaouda Malachie, le ministre camerounais de la Santé publique

Le ministre de la Santé publique Malachie Manaouda a pris un ensemble de dispositions pour assurer la continuité du service sanitaire.

L’hôpital de district der Mamfe a été ravagé mercredi 08 juin dans la nuit. Selon le ministre de la Santé publique (Minsanté) Malachie Manaouda, neuf bâtiments sur 12 que compte cette formation sanitaire sont partis en fumée. Aucune perte en vie humaine n’est à déplorer parmi les 49 patients présents à l’hôpital au moment où un groupe d’hommes armés a mis le feu sur l’ensemble de l’édifice. Un sauvetage réussi grâce à la bravoure des personnels de santé aidés par les populations.

Dans un communiqué en date  du 09 juin 2022, le ministre de la Santé publique « condamne avec fermeté cet acte ignoble et barbare qui du reste, demeure inacceptable au regard du droit international humanitaire qui interdit toute forme de violence ou actes d’agression sur les hôpitaux et les personnels de santé, ainsi que les ambulances ».

Par ailleurs, Malachie Manaouda « tient à dire toute sa proximité et ses vives encouragements et salue la bravoure des populations qui se sont promptement mobilisées pour porter assistance aux patients et aux personnels de  cet hôpital dont la reconstruction et dores et déjà envisagé », rassure le ministre.

Aussi le ministre a-t-il prescrit « la mise en place sans délais d’un hôpital de campagne ; l’acheminement et le déploiement du matériel médical dans ce district de santé ; la prise en charge psychologique des personnels de santé, des victimes ainsi que des membres de leurs familles ». Ainsi peut-on lire dans le communiqué du Minsanté à l’issue d’une réunion de crise qu’il a présidé jeudi 09 juin 2022.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé