Eco et Business › L'Eco en +

Cameroun : interdiction d’exporter le bois en grume à partir de 2022

Des grumes de la forêt camerounaise

La décision a été prise le 18 septembre 2020 lors d’une rencontre par visio-conférence des ministres en charge des Forêts, de l’Industrie et de l’Environnement des pays d’Afrique centrale.

Le bois en forme de grume ne sortira plus du Cameroun et des autres pays du bassin du Congo à partir du 1er janvier 2022. C’est la principale décision qui découle d’une rencontre par visioconférence des ministres en charge des Forêts, de l’Industrie et de l’Environnement des pays d’Afrique centrale.

Les pays du bassin du Congo, qui possèdent le deuxième massif forestier au monde après la forêt de l’Amazonie, suivent en effet l’exemple du Gabon. Le pays d’Ali Bongo  a interdit l’exportation des grumes depuis mai 2010. Favorisant l’installation d’une industrie locale du bois afin de permettre au pays d’exporter des produits transformés et pas simplement de la matière première.

Autres mesures prises à cette rencontre des ministres sont notamment : la création du Comité régional d’industrialisation durable de la filière bois dans le bassin du Congo; le règlement sur le développement des plantations forestières; et  le règlement pour désigner l’Ecole supérieure internationale de l’agriculture et des métiers du bois (Esiamb) comme institution universitaire sous-régionale dédiée à la formation professionnelle aux métiers du bois. Des mesures qui augurent une nouvelle ère dans la gestion de la forêt sous régionale.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé