› Politique

Cameroun : un internaute crée une page Wikipédia dédiée aux séjours privés de Paul Biya

Cette page contient un rĂ©capitulatif des diffĂ©rents voyages privĂ©s du chef de l’Etat en Europe, sur onze annĂ©es.

La plus grande encyclopĂ©die en ligne au monde, WikipĂ©dia, vient d’accepter dans ses colonnes, un article entièrement dĂ©diĂ© Ă  l’historique des sĂ©jours privĂ©s du prĂ©sident Paul Biya en Europe. Mis en ligne en dĂ©cembre de l’annĂ©e dernière, le comitĂ© de validation des articles de ce site a acceptĂ©, en juillet dernier, la prĂ©sence de cet article qui retrace et rĂ©capitule les diffĂ©rents dĂ©placements fait par le prĂ©sident Paul Biya dans le cadre de ses  »sĂ©jours privĂ©s ».

Les sĂ©jours privĂ©s du prĂ©sident ont souvent fait l’objet de vives polĂ©miques, surtout ces dernières annĂ©es avec notamment, son voyage Ă  La Baule en 2009, dont les estimations des factures avaient Ă©tĂ© jugĂ©es exorbitantes par certains mĂ©dias. Il y a quelques jours, le premier vice-prĂ©sident du SDF, principal parti d’opposition, critiquait violemment ces voyages du prĂ©sident de la RĂ©publique, arguant que cela dĂ©note d’une absence de leadership Ă  la tĂŞte du pays.

En Europe, deux groupes d’acteurs de la sociĂ©tĂ© civile se sont constituĂ©s pour dĂ©noncer ces sĂ©jours privĂ©s. Il s’agit du Collectif des organisations dĂ©mocratiques et patriotiques des Camerounais de la diaspora (Code), et des « Biya spotters », un groupe qui scrute tous les dĂ©placements du prĂ©sident camerounais à l’étranger.

Le crĂ©ateur de la page « SĂ©jours privĂ©s de Paul Biya » a utilisĂ© un proxy anonymiseur, c’est-Ă -dire un service qui masque les donnĂ©es et qui permet de naviguer sur le web anonymement. De ce fait, il est difficile de savoir qui en est l’auteur. Cela dit, la page attire des curieux, et pas seulement des camerounais.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut