Société › Société

Cameroun: Jade Syfia Cameroun forme les journalistes au montage numérique à Douala

C’est dans le cadre d’un atelier de formation qui s’achève ce 06 novembre 2009

L’agence de presse Jade Syfia Cameroun, organise depuis mercredi, 04 novembre et jusqu’au 06 novembre 2009, dans ses locaux à Douala, un atelier de formation sur « la rédaction d’un conducteur et le montage audio numérique ». Les travaux regroupent les journalistes en provenance des médias des différentes régions, telles : Radio Baré-Bakem basée à Nkongsamba dans le Moungo, radio communautaire du Noun à l’ouest, radio Medumba à Baganthé basée également à l’ouest, radio communautaire Odama basée à Nanga Eboko dans le sud, et radio Nostalgie Cameroun à Douala. Retrouvailles pour la plupart des participants déjà présents lors de l’atelier qui s’est déroulé en 2008 sur les mêmes thèmes. Celui de 2009, s’inscrit « dans le cadre de la continuité de ces travaux », selon le formateur Etienne Tassé, directeur de Jade Syfia Cameroun.

Pendant trois jours, les séminaristes vont renforcer leurs capacités dans deux grands domaines radiophoniques, donc, les différentes techniques de la rédaction d’un magazine. Après la phase théorique relative au rappel de la structuration d’un reportage mercredi, 04 novembre 2009 en matinée, les participants ont procédé dans l’après-midi à l’écoute et aux critiques des différents reportages réalisés par les confrères et consoeurs du Congo. Séance suivie également de l’écoute et critique des reportages réalisés lors de l’atelier de 2008, afin de permettre aux participants de mieux cerner les notions nécessaires. D’où l’insistance du formateur par exemple, sur la détermination des différents composants qui rentrent dans un magazine, spécifiquement dans la rédaction d’un conducteur, phase importante avant l’enregistrement du programme. « Avant toute chose, il faut définir l’angle qu’on formule en une phrase. C’est l’angle qui donne le fil conducteur et tout ce qu intervient dans le reportage, doit concourir à cela. On doit toujours se poser la question suivante : quel est le message que je veux que l’auditeur retienne à la fin du reportage? », ne cesse de rappeler le formateur. A cet effet, les journalistes et techniciens de radios présents, ont procédé à la rédaction des conducteurs des magazines sur trois sujets envoyés quelques semaines plutôt aux séminaristes, par courrier électronique. Sujets portant sur la gratuité de l’enseignement, les violences faites aux enfants et celles faites aux femmes.

Le montage audionumérique
Après la rédaction des conducteurs, la deuxième étape de l’atelier, consiste en l’enregistrement des différents éléments sonores, qui seront ensuite montés, afin d’obtenir à la fin du processus, un magazine prêt à être diffusé. Là aussi, les participants apprennent les techniques d’extraction des éléments sonores recueillis sur le terrain du dictaphone pour l’ordinateur où sera fait le montage sur le logiciel adéquat. Phase très importante pour les uns et les autres, enthousiastes à l’idée de connaître les techniques de montage audionumérique, car de retour dans le Noun, j’ai l’intention de monter mes reportages moi-même, affirme Josué Yaneya de la radio communautaire du Noun, ravi d’avoir déjà à son domicile, un ordinateur. C’est justement cette autonomie que vise l’agence Jade Syfia Cameroun, en organisant les travaux actuels. A la fin de la formation, ceux-ci retrouveront leur radio respective et pourront diffusés sur leurs antennes, les magazines produits.

A propos de Jade Syfia Cameroun
C’est une agence de presse multimédia basée à Douala. Elle a pour mission de promouvoir le journalisme d’investigation en Afrique centrale, de favoriser l’échange des informations entre les populations du sud : Afrique, Asie, Haïti. Elle se veut également la voix de l’Afrique dans le monde, via la publication de plusieurs articles dans les journaux européens tels : Ouest France, Liberté en Suisse, le Monde Syndical en Belgique, etc. Ses articles sont aussi largement repris dans la presse écrite nationale, telle Le Messager, Dikalo,. Sur le plan radiophonique, elle produit les magazines distribués gratuitement sur les chaînes locales, ainsi que sur les antennes des radios partenaires des pays membres de la Francophonie. Toutefois, la formation – action et le recyclage des journalistes, demeurent son principal cheval de bataille.

Journalistes en formation à Douala

Journalducameroun.com)/n

À LA UNE
Retour en haut