Société › Société

Cameroun : l’Ă©pouse de Marafa Hamidou Yaya est dĂ©cĂ©dĂ©e Ă  Paris

Jeannette Marafa, de regrettée mémoire. ©Droits réservés

Jeannette Marafa a rendu l’âme vendredi, 25 août 2017, à Paris, des suites d’une longue maladie.

Jeannette Marafa s’en est allĂ©e. L’épouse du prisonnier Marafa Hamidou Yaya a succombĂ© ce vendredi 25 aoĂ»t Ă  un cancer qui la rongeait depuis plusieurs annĂ©es et qui l’avait obligĂ©e Ă  s’installer Ă  Paris pour des soins adĂ©quats.

La dĂ©funte s’était illustrĂ©e au cours des cinq dernières annĂ©es, par ses nombreux «plaidoyers en faveur de son mari», afin d’obtenir, en premier lieu, la libĂ©ration de Marafa Hamidou Yaya, puis pour le transfert mĂ©dical de celui qui restait Ă  ses yeux, «un homme d’honneur et de conviction». Elle aura Ă©tĂ© soutenue dans sa cause par ses proches avec qui elle a lancĂ©, en France, le mouvement « Action solidaire pour Marafa » (Asma).

Marafa Hamidou Yaya, qui fut ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation du Cameroun, a été condamné à 25 ans d’emprisonnement en 2012, jugement revu à 20 ans en mai 2016 en dernier recours à la Cour suprême, pour « complicité intellectuelle » dans le cadre du détournement de 25 millions d’euros destinés à l’achat avorté d’un avion présidentiel en 2001.


Le combat de la ressortissante de Bonassama (rĂ©gion du Littoral) pour la dĂ©fense des droits de son Ă©poux n’avait rien de circonstanciel. Au lendemain du putsch manquĂ© de 1984, Marafa Hamidou Yaya a Ă©tĂ© Ă©crouĂ© en prison. A l’Ă©poque, Jeannette Marafa s’est battue pour et a obtenu la libĂ©ration de son compagnon.

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut