Société › Société

Cameroun : l’Ă©pouse de Marafa Hamidou Yaya est dĂ©cĂ©dĂ©e Ă  Paris

Jeannette Marafa, de regrettée mémoire. ©Droits réservés

Jeannette Marafa a rendu l’âme vendredi, 25 août 2017, à Paris, des suites d’une longue maladie.

Jeannette Marafa s’en est allĂ©e. L’épouse du prisonnier Marafa Hamidou Yaya a succombĂ© ce vendredi 25 aoĂ»t Ă  un cancer qui la rongeait depuis plusieurs annĂ©es et qui l’avait obligĂ©e Ă  s’installer Ă  Paris pour des soins adĂ©quats.

La défunte s’était illustrée au cours des cinq dernières années, par ses nombreux «plaidoyers en faveur de son mari», afin d’obtenir, en premier lieu, la libération de Marafa Hamidou Yaya, puis pour le transfert médical de celui qui restait à ses yeux, «un homme d’honneur et de conviction». Elle aura été soutenue dans sa cause par ses proches avec qui elle a lancé, en France, le mouvement « Action solidaire pour Marafa » (Asma).

Marafa Hamidou Yaya, qui fut ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation du Cameroun, a été condamné à 25 ans d’emprisonnement en 2012, jugement revu à 20 ans en mai 2016 en dernier recours à la Cour suprême, pour « complicité intellectuelle » dans le cadre du détournement de 25 millions d’euros destinés à l’achat avorté d’un avion présidentiel en 2001.


Le combat de la ressortissante de Bonassama (rĂ©gion du Littoral) pour la dĂ©fense des droits de son Ă©poux n’avait rien de circonstanciel. Au lendemain du putsch manquĂ© de 1984, Marafa Hamidou Yaya a Ă©tĂ© Ă©crouĂ© en prison. A l’Ă©poque, Jeannette Marafa s’est battue pour et a obtenu la libĂ©ration de son compagnon.

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut