Culture › Musique

Cameroun: Joceto, nouveau fleuron de la musique Camerounaise

Cet artiste du monde vient d’offrir au public son tout premier album

Le paysage musical Camerounais vient de s’enrichir avec l’arrivée sur la scène nationale de l’artiste Joceto. C’est un jeune homme qui arrive dans le monde de la chanson par passion, surtout qu’il a été influencé par les artistes tels que Papa Wemba, Koffi Olomide de la République Démocratique du Congo, le malien Salif Keita, ou encore Yannick Noah du Cameroun et le Président Doug Saga de la Côte d’Ivoire.  » J’ai un génie en moi que j’ai voulu faire valoir  » confie t-il au reporter de JDC, assis dans sa Mercedes de couleur verte. Âgé de 30 ans aujourd’hui, Joceto qui voit le jour un 23 avril, a fait ses études primaires à l’école publique de Mimboman à Yaoundé. C’est au Lycée technique de Douala Bassa que l’Artiste d’aujourd’hui fera son cycle secondaire. Alors que ses Parents rêvent de le voir poursuivre plus loin ses études, le jeune homme s’intéresse de plus en plus à la musique, et fréquente les cabarets les night clubs, bref les milieux du show biz de Yaoundé et de Douala. En 2000 Joceto s’envole pour l’étranger comme jeune Camerounais qui rêve d’une vie meilleure hors du pays.

C’est en Algérie qu’il dépose d’abord ses valises, puis en Tunisie, en Espagne et plus tard en France. Durant ces différentes escales, le jeune artiste en herbe côtoie à chaque fois les milieux artistiques histoire de parfaire son art oratoire et son art vocal. En 2005, Joceto, retourne au Cameroun, pour faire le point de ce séjour hors de sa terre natale. Il finira par reprendre l’avion, cette fois c’est en Australie qu’il atterrit, avant de retourner en Afrique du Sud au pays de Nelson Madiba Mandela. Ces voyages lui apportent une bonne inspiration qui l’amène à composer les chansons d’un éventuel album. Après l’Afrique du Sud, Joceto débarque au Congo, puis en Angola, au Nigeria, et finit par regagner au Cameroun. Une fois au pays,  » Je me suis mis à fond dans la réalisation de mon premier album  » nous confie ce garçon qui aime manger le  » Ndolè  » avec du plantain mûr.

L’album  » Amour Sincère  » finit donc par voir le jour en 2009. C’est un opus de 9 titres qui oscillent entre makossa, bikutsi, Zouk love, slow, RNb, et le bakanga sud Africain. Mais les amoureux peuvent se laisser entrainer par la chanson  » la beauté africaine  » tube très sensuel et langoureux. Pour réaliser ce premier opus, l’artiste Joceto a fait appel à quelques requins des studios tels que les Congolais Shadel et Scorpion Kabamba, et les musiciens locaux tels que Petit Vieux, ou encore Francisco. L’artiste est d’ailleurs à la une des Radios FM de la capitale qui diffusent à profusion le titre dansant « Amour Sincère « . Une tournée de présentation de cet opus est d’ailleurs prévue dans les 10 régions du pays. Mais le v u de Joceto est de faire le tour du monde, et gagner les Kora Music Awards.

Père de deux petits garçon, Junior et Evan, Joceto est fiancé à Rickette une jeune ivoirienne avec qui il file le parfait amour. Ce jeune homme qui a pour devise  » Travail et Sincérité « , demande aux jeunes qui veulent lui ressembler de  » travailler davantage, croire en ce que l’on fait et être courageux et très fort car il ya top d’obstacles dans la vie « . Lorsque le reporter lui demande sa potion magique pour soigner la musique Camerounaise en perte de repère, il répond simplement que c’est au pouvoir public de mettre un terme à la piraterie. Ou alors que tous les artistes se concertent pour lancer une grève générale dont le but sera l’interdiction de la diffusion de leurs uvres dans les médias et autres lieux publics.  » Nous verrons alors si la vie est facile sans musique  » conclut-il.

Joceto
Journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut