› Politique

Cameroun : Joseph Wirba s’est rendu à l’Assemblée nationale ce mercredi

Joseph Wirba. ©Droits réservés

Le député Sdf du Bui était absent lors de la session parlementaire de mars. Certaines informations l’annonçaient en fuite hors du pays.

Joseph Wirba se trouve actuellement à l’Assemblée nationale où se tient une plénière de la session ordinaire de juin. Le député Sdf du Bui (région du Nord-ouest) refait ainsi surface, après avoir manqué la session de mars 2017. Certaines informations l’annonçaient en fuite à l’étranger, après l’émission d’un mandat d’arrêt émis contre lui, alors que son immunité parlementaire n’avait préalablement pas été levée. Les débats avaient été houleux à l’Assemblée nationale après l’émission dudit mandat, de nombreux députés du groupe parlementaire Sdf dénonçant son côté illégal.

Le député Sdf du Bui craignait aussi pour sa vie en disparaissant de la scène politique et médiatique pendant ces longues semaines, lui qui avait ouvertement pris fait et cause pour les sécessionnistes du Nord-ouest et du Sud-ouest. En novembre 2016, au plus fort de la crise dite anglophone ayant secoué lesdites régions, Joseph Wirba avait pris la parole en session plénière pour critiquer vertement l’attitude du gouvernement, qui semblait minimiser l’ampleur de la crise et la « pertinence » des revendications des populations de ces zones.

A la suite de cela, Joseph Wirba avait quelque peu été mis en minorité, notamment par John Fru Ndi, le chairman du Sdf. A l’issue d’une réunion du comité national exécutif de son parti tenue le 25 mars à Bamenda, John Fru Ndi avait déclaré: «J’aurais entendu que ce député n’est pas fier de moi. Mais alors que voulez-vous que je fasse ? Le Sdf doit-il suivre les membres lorsqu’ils prennent des orientations personnelles ? Et vous voulez que j’intervienne ? Nous voulons faire du Sdf un parti responsable. Je crois personnellement que ce problème doit être résolu par le Nec et non par ma personne ».

Le retour inattendu de Joseph Wirba suscite de nombreuses interrogations, notamment sur une éventuelle arrestation. Le député, lui, ne semble pas inquiet. Il a d’ailleurs pris la parole ce mercredi 21 juin, lors de la session plénière.

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut