Politique › Partis politiques

Cameroun : Joshua Osih critique après la condamnation des leaders séparatistes

(c) Droits réservés

Pour ce cadre du Social democratic front (SDF) la sentence prononcée contre Ayuk Tabe et compagnie est e nature à obstruer tout retour vers  la paix dans les  régions anglophones.

« Le SDF est formel sur ce que ce procès est totalement inéquitable », décrie Joshua Osih, représentant du SDF à la dernière élection présidentielle, au sujet du procès de dix leaders ambazoniens condamnés mardi à la prison à vie.

Julius Ayuk Tabe et neuf autres figures phares du mouvement séparatiste ont été condamnés à la réclusion à perpétuité pour des faits de terrorisme, hostilité à la patrie, sécession, révolution, entre autres. La sentence du Tribunal militaire de Yaoundé a reçu d’énormes critiques au sein de l’opinion publique nationale, notamment pour la rapidité supposée avec laquelle elle a été rendue.

« Ce procès est une grosse farce qui est de nature à ne pas ramener, dans les plus brefs délais,  la paix dans les deux régions anglophones qui enregistrent déjà un bilan catastrophique », déplore Joshua Osih dans un langage franc-parler qui lui est coutumier.

« Les mouvements sécessionnistes sont le plus souvent des hydres de mer. On ne les combat pas facilement en bâillonnant ou décapitant ses leaders. Cette condamnation est une faute politique de Yaoundé dans le contexte actuel de crise qui nécessite un dialogue. Avec cette condamnation, Yaoundé semble avoir résolument choisi la voie de l’extrémisme », ajoute Joshua Osih.

Article lié : Tribunal : Ayuk Tabe promettait des primes à ceux qui tuaient policiers et gendarmes



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé