› Politique

Cameroun : la 10ème édition du Salon de l’Action gouvernementale a démarré ce 26 juillet

Le ministre de la Communication, René Emmanuel Sadi a présidé ce lundi au Palais polyvalent des sports de Yaoundé, la cérémonie d’ouverture solennelle de la 10ème édition du Salon de l’Action Gouvernementale-SAGO.  Mais dans les faits, ce Salon a ouvert ses portes aux visiteurs depuis hier et ce, jusqu’au 31 juillet 2021.

L’édition de cette année est placée sous le thème « Du DSCE à la stratégie nationale de développement 2020-2030 : Quelles perspectives pour le Cameroun ? ». Certains sont venus de la diaspora camerounaise en occident. Notamment Patrice Assiga Eyene, un chef de projet, qui explique que le SAGO est organisé : « pour accompagner le gouvernement camerounais dans la vulgarisation du nouveau cadre de référence pour les actions de développement au cours des prochaines années ».

De l’avis des organisateurs, cette édition est globalement axée sur la vulgarisation auprès des populations, des partenaires au développement et des autres administrations de la Stratégie Nationale de Développement dans tous les secteurs de la vie de la nation. En principe, le SAGO 2021 accueillera plus de 400 exposants des secteurs publics et privés ; 12 conférences publiques avec retransmissions en direct sont prévues ; environ 75 000 visiteurs sont attendus.

Pour la première fois, trois pays étrangers viennent partager avec le Cameroun leurs expériences en matière de vulgarisation des politiques publiques. Le secteur privé est fortement impliqué pour expliquer le rôle qu’il entend jouer dans la mise en œuvre de cette Stratégie nationale de développement.

En marge de la 10ème édition du SAGO, des « Rencontres du secteur des transports au Cameroun » seront organisées avec l’implication des acteurs clés de ce secteur. Des rencontres entre les opérateurs économiques locaux et les diasporas camerounaises.  Exposition, conférences publiques et rencontres sont également  au menu de cette dixième édition grandement ouverte au public.

Notons que l’entrée est libre et gratuite pour tous. Seul le port du cache-nez sera obligatoire dans le cadre de la lutte contre la propagation du Coronavirus.


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé