Personnalités › Success Story

Cameroun: La 33e promotion de l’Emia baptisée Youssouf Mahamat Bahr par Paul Biya

Le président de la République rend ainsi hommage à ce lieutenant de la Brigade d’intervention Rapide décédé à la suite d’un service commandé aux larges des côtes camerounaises

Lieutenant Youssouf Mahamat Bahr, c’est le nom de baptême de la 33ème promotion des élèves-officiers d’active de l’ Ecole Militaire Interarmées (EMIA). Ces militaires ont reçu ce nom lors d’une cérémonie présidée par le ministre Délégué à la Présidence, chargé de la Défense, Edgard Alain Mebe Ngo’o. Ce dernier dans son allocution a rappelé devant la 33e promotion des élèves-officiers d’active dans la cour d’honneur de la Brigade du Quartier Général à Yaoundé, que le Chef de l’Etat a tenu à rendre hommage à ce jeune officier, issu de la 32e promotion de l’EMIA. Lequel est décédé à la suite d’un service commandé aux larges des côtes camerounaises, le 5 mars 2011, après avoir mis en déroute une vingtaine de pirates et coulé les embarcations à bord desquelles opéraient ces derniers.

Nos confrères du site Leseptentrion.net rapportent les circonstances de sa mort en 2011. Les circonstances de son décès remontent au 18 mars 2011. Tout est parti du braquage spectaculaire de l’agence d’ECO Bank de Bonabéri à Douala survenu le 18 mars 2011. Les malfrats emportent 190 millions de FCFA. Les forces camerounaises du maintien de l’ordre soupçonnent alors un groupe venu du Nigeria. Un dispositif de surveillance est mis en place. Youssouf Mahamat Bahar, alors officier de service dans le champ pétrolifère Rio Del Rey était en patrouille. Selon des sources militaires «les pirates n’étaient plus très loin de la frontière entre Cameroun et le Nigéria et s’apprêtaient à traverser. Le Lieutenant voulait les intercepter. Ils ont ouvert le feu sur les militaires. Au cours de ces échanges de tirs, les militaires camerounais ont coulé une embarcation et neutralisé les occupants.» La deuxième embarcation quand à elle a pu traverser la frontière avec deux hommes à bord qui tiraient encore. Selon des informations venant du Nigeria, 18 personnes auraient été abattues alors que des sources camerounaises parlent de 25 morts. 6 blessés camerounais sont évacués de toute urgence par hélicoptère à l’hôpital général de Douala mais le Lieutenant Youssouf ne survivra pas à ses blessures. Il rend l’âme au petit matin du 20 mars 2011. Élevé au rang de Lieutenant et décoré de la croix de la valeur militaire à l’ordre de l’armée à titre posthume, ce prince, fils du Sultan du Logone-Birni, vient d’être immortalisé par le Président Paul Biya.

La 33e promotion de l’Emia baptisée Youssouf Mahamat Bahr par Paul Biya
leseptentrion.net)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut