Eco et Business › Energie

Cameroun : la Banque mondiale apporte son soutien pour l’électrification de 417 villages

L’Extrême-Nord, le Nord, l’Adamaoua, le Nord- Ouest, Sud-Ouest et l’Est sont les futurs bénéficiaires du projet d’extension et de  renforcement du réseau électrique. Il va  notamment s’agir de construire des lignes et des postes de transformation électriques.

Le ministre de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire (Minepat), Alamine Ousmane Mey et le représentant du directeur des Opérations de la Banque mondiale, Ibrah Ramdam Sanoussi, ont signé un accord le 12 juin dernier à Yaoundé. Il s’agit d’électrifier pendant cinq ans, près de 417 nouvelles localités dans six régions du Cameroun. A savoir l’Extrême-Nord, le Nord, l’Adamaoua, le Nord- Ouest, Sud-Ouest et l’Est.

Selon la Banque mondiale, le projet va  accroître le  taux d’accès à l’électricité de l’ordre de 4,46%. 521 000 personnes, issues pour la plupart de familles rurales seront connectées. La Banque mondiale compte aussi installer des centrales solaires à des mini-réseaux isolés existants et par l’extension de ces mini-réseaux.

Tout cet ensemble rentre dans le Projet d’électrification rurale et d’accès à l’énergie dans les zones sous-desservies du Cameroun  (Perace). Il participe de la mise en œuvre du Plan de développement du secteur électrique (PDER) adopté par les pouvoirs publics en 2017.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé